Fedorov tentera de rapatrier Radulov (probablement en vain) | Une contribution énorme des employés de soutien

Bonsoir!

Sergei Fedorov tentera de rapatrier Alexander Radulov cet été

Le directeur général de l’Armée Rouge de Moscou Sergei Fedorov – qui a défrayé la manchette la semaine dernière en affirmant avoir perdu tout son argent en raison d’un ami malhonnête – devrait faire une offre à Alexander Radulov cet été si l’occasion se présente, rapporte le journaliste indépendant Aivis Kalnins.

Fedorov peut bien tenter son coup, il y a fort à parier que Radulov est en Amérique du Nord pour y rester. Le moins qu’on puisse dire, c’est que son retour dans la LNH se passe bien. Le russe a été adopté à Montréal comme favori de la foule et il n’a plus rien à prouver dans son pays, lui qui a déjà raflé la Coupe Gagarine en 2010-2011 dans les couleurs du Salavat Yulaev.

Radu compte déjà 23 points à sa fiche et il a 26 matchs de joués jusqu’ici… Il est si dominant en possession de rondelle – et dans tous les aspects du jeu, à vrai dire – que Pierre McGuire se plaît à mousser sa candidature pour le trophée de joueur le plus utile, sur les ondes de TSN690.

S’il y a quoi que ce soit, je crois que la KHL perdra plutôt deux autres joueurs d’importance cet été, en Vadim Shipachyov et Evgeny Dadonov. Voilà deux attaquants qui avaient exprimé le désir de passer à l’Ouest durant la saison morte, sans que rien ne puisse se concrétiser. Parions que plusieurs clubs de la LNH suivent leur situation de près.

Une contribution énorme des employés de soutien 

Qui dit absences de deux joueurs importants en Galchenyuk et Desharnais dit redistribution du temps de jeu. Des attaquants du Canadien qui étaient habituellement confinés à des rôles plus marginaux obtiendront soudainement davantage de temps de jeu. S’ils entendent faire valoir leur talent, c’est le moment ou jamais.

Ainsi, Phillip Danault commence à être utilisé près d’une quinzaine de minutes par match (15:24 face aux Devils et 14:48 face à l’Avalanche), alors que son temps d’utilisation moyen depuis le début de la saison se mesure à 12:58. Paul Byron a été employé près de 17 minutes face à l’Avalanche – il a été plus sporadiquement utilisé face aux Devils (14:04).

Qu’est-ce que Byron et Danault ont de si spécial? Ils figurent respectivement aux 2e et 3e rang en termes de points par tranche de 60 minutes jouées chez le Canadien, seulement derrière Max Pacioretty au premier échelon.

Byron donne toute sorte de maux de tête à l’équipe adverse en travaillant derrière les défenseurs, et il n’est jamais très loin des zones névralgiques lorsque le gardien accorde un retour de lancer.

Danault a fait un progrès notable sur le plan de la protection de rondelle durant l’été et il est difficile à contenir lorsqu’il bataille derrière les cercles des mises au jeu.

Le Canadien jouit d’une contribution énorme de ses employés de soutien à l’heure actuelle.

On sait que Danault et Byron ne demeureront pas les attaquants les plus efficaces du Tricolore jusqu’à la fin de la saison. Les choses vont se stabiliser à long terme – on ne sait seulement pas jusqu’à quel degré. Il est donc d’autant plus encourageant, entre temps, de voir Max Pacioretty prendre son envol aux côtés du brillant Alexander Radulov.

En rafale
– Un joueur de la KHL a été suspendu cinq matchs pour un coup vicieux à l’endroit d’un arbitre. (25Stanley)

– Avant de jouer, Torrey Mitchell vendait du stock de hockey!

Rappel: Rask fera face à son némésis (le Canadien) ce soir!

– Le CH sans Price… Mama mia!

– Une offre étrange des Alouettes à Danny Maciocia. (RDS.ca)

– Maintenant officiel: il a passé les examens médicaux.

– Une idée de cadeau à une copine qui aime le Canadien…

– Haha!

– Eh bien… Dany – qui fait pourtant partie de cette clique – ne partage pas le même avis que la plupart des hommes de hockey.

PLUS DE NOUVELLES