20 000$ en prix à gagner!
Inscris-toi gratuitement à notre superpool.
Inscris-toi gratuitement à notre superpool.
20 000$ en prix à gagner!

Équipe Canada junior : un premier test « plus compliqué que prévu »

Hier, on a eu droit à une belle journée de sports. On doit évidemment parler un brin du tennis alors que l’Omnium Banque Nationale bat son plein présentement du côté de Montréal et de Toronto.

Les victoires de Bianca Andreescu et de Félix Auger-Aliassime ont notamment fait le bonheur des amateurs du pays en entier.

Mais ce qui a aussi fait le bonheur du pays, c’est de voir Équipe Canada junior prendre la mesure des Lettons dans le premier match du club au Championnat mondial junior, en Alberta.

Même si ça a été plus compliqué que prévu, les hommes de Dave Cameron ont gagné devant une foule pas exactement en délire de 2779 fans.

Non, un tournoi en été et un énorme scandale chez Hockey Canada, ce n’est pas exactement bon pour les assistances.

Ça a donc été difficile aux côtés de la glace, mais il faut dire que sur la patinoire en tant que tel, ça n’a pas été simple non plus. Après tout, Dave Cameron (entraîneur canadien) l’a dit : la Lettonie a plus que bien joué.

Ils ont offert une solide prestation collective. Ils n’ont pas triché défensivement et leur gardien a fait des arrêts difficiles. – Dave Cameron

La difficulté d’un tournoi l’été, c’est que les gars n’ont pas exactement leur synchronisme habituel. Le retrouver contre les Lettons a peut-être poussé certains joueurs à ne pas tout donner, ce qui explique la marque de 5-2 seulement et le manque d’opportunisme.

Mais encore une fois, il faut donner crédit aux adversaires, qui voulaient la victoire… et qui n’ont pas vu Connor Bedard répéter ses exploits de l’hiver dernier, lors de la présentation originale du tournoi.

On se souviendra que cet hiver, le jeune homme avait marqué quatre buts lors d’un match. Ceci dit, hier, il a quand même trouvé le fond du filet une fois et il a récolté une passe dans le match.

Et son but en était tout un.

Il est assez fou de penser que sans ce but-là (via un tir du calibre de la LNH, on va se le dire), le Canada aurait tiré de l’arrière 1-0 en entrant au vestiaire après 20 minutes de jeu.

Et ce, malgré 18 tirs contre seulement quatre pour les adversaires.

Mais bon. Le Canada devra travailler son indiscipline pour réussir à passer au travers des plus gros adversaires de son groupe et pour faire un bout de chemin dans le tournoi.

Hier, en troisième période, l’Unifolié a obtenu pas moins de cinq infractions et cela a ouvert la porte aux Lettons, qui ont marqué leur deuxième et dernier but en avantage numérique.

Et pourtant, lors des 40 premières minutes, les hommes de Dave Cameron ont évité le cachot.

Et au contraire, en deuxième période, ce sont les Lettons qui ont fait preuve d’indiscipline et cela a ouvert la porte au Canada, qui a marqué deux fois avec un homme en plus. Sur le but de Lukas Cormier, Joshua Roy a d’ailleurs récolté son premier point du tournoi.

Au cours du match, Roy a bien fait. Il n’a pas forcément produit offensivement comme on pouvait l’espérer contre la Lettonie, mais en même temps, c’était son premier match du tournoi et ce n’est pas tout le monde qui s’est inscrit à la marque.

L’autre espoir du CH impliqué dans ce match, Riley Kidney, était le 13e attaquant. Il a peu joué (six présences sur la glace), mais il s’est assuré qu’on se souvienne de son nom quand même.

Ce soir, le Canada va se mesure à la Slovaquie, ce qui sera un plus gros défi que la Lettonie.

Dans les autres matchs présentés hier, la Suède a battu la Suisse et l’Allemagne a battu l’Autriche dans un duel qui n’a pas exactement fait courir les foules du côté d’Edmonton.

PLUS DE NOUVELLES