Énorme bourde des Golden Knights sur Twitter

Il n’y a pas que l’affrontement entre P.K. et Malcolm Subban qui a attiré l’attention, hier soir, à Nashville.

Alors que les Prédateurs venaient tout juste d’inscrire un but, les Golden Knights, fidèles à leurs habitudes, y sont allés d’un commentaire borderline sur l’autre équipe. Cette fois-ci, le compte Twitter des Knights a accusé, en blague (?), les reporters de Nashville d’avoir applaudi.

Limite, vous dites? Ce n’est pas ce qu’ont pensé les médias nashvillois, qui se sont sentis attaqués par ce commentaire. Selon eux, les Golden Knights ont dépassé les bornes et plusieurs journalistes ont décidé de s’en plaindre sur Twitter, alors qu’ils ont demandé à l’équipe adverse une excuse publique.

Jim Diamond qualifie le tout d’un manque de respect envers les médias crédités aux matchs des Prédateurs.

Les Golden Knights ont par la suite effacé le tweet en mentionnant qu’ils règleraient la situation à l’interne.

On s’entend que c’était une blague pour piquer l’adversaire, rien de plus. 

Donc à première vue, ça peut sembler exagéré… Mais vous devez comprendre l’enjeu dans ce dossier.

Lorsque vous êtes crédités à un évènement sportif, la première chose qu’on vous apprend est de ne jamais applaudir, signe d’objectivité des médias.

S’ils ne respectent pas cette consigne, leur emploi peut être en danger. La neutralité est l’un des critères les plus importants du métier, et de remettre celle-ci en jeu est extrêmement dangereux.

Les Knights ont ensuite rectifié le tir d’une façon parfaite…

PLUS DE NOUVELLES