En avril 2017, Karl Alzner se disait plus lent que jamais. Pourtant, Marc Bergevin lui a offert 23 millions

Tout va mal chez le Canadien présentement (sauf le Corsi et le PDO, hehe). Le meilleur gardien de but au monde ne fait plus les arrêts… L’attaque ne marque plus… La défensive peine à sortir la rondelle de sa zone et à bien couvrir les joueurs adverses…

Les jeunes ne prennent pas leur place et les vétérans ne font rien pour prouver leur valeur

Le coach semble à court de solutions et le DG s’en lave les mains. J’ai (bien) fait ma job et c’est au vestiaire de répondre désormais…

Mais se pourrait-il que les grands responsables de cette triste histoire soient les dirigeants? Sérieux, les indices pointant vers Marc Bergevin et ses hommes sont de plus en plus gros.

Allez chercher Martinsen, King et Ott au deadline, l’an dernier, c’est un gros moins dans la colonne de Bergevin et des recruteurs professionnels.

Signer Hemsky et Streit, mais laisser partir Radulov et Markov, c’est encore un plus gros moins

Et je n’ose même pas questionner la transaction Subban vs Weber et les étrangers choix au repêchage des neuf dernières années! Pas plus que la transaction et la signature d’Andrew Shaw…

Whatever. Je viens de tomber sur un texte qui m’a fait ÉNORMÉMENT sourciller (de la mauvaise façon).

Ce gars-là est très lent… Photo : YouTube

Le 25 avril dernier, Karl Alzner a confié aux journalistes de Washington qu’il était conscient qu’il n’a jamais été très rapide sur ses patins… Et qu’il était encore plus lent depuis quelques mois.

« It’s kind of been standing still at a certain percent. There are days when I’m stiffer than other days and I can’t quite move as good, and so I have to manage the game a little differently. … I’ve never been the fastest skater, but I’ve always been a good enough skater where I can a lot of times skate myself out of trouble or catch up, if need be, and this year, I’ve been a little bit slower. » – Karl Alzner

Récapitulons. Alzner, qui n’a jamais été reconnu pour sa vitesse et sa mobilité, se disait encore moins rapide qu’avant il y a six mois.

Deux mois plus tard, le Canadien lui offrait 23,125 millions $ (sur cinq ans)… Un contrat de la LNH, une ligue devenue plus rapide que jamais!

Et quelques jours plus tard, le CH refusait d’offrir un contrat qui a de l’allure à Andrei Markov parce qu’il n’était pas très rapide. Same thing avec Jaromir Jagr…

J’essaie de comprendre, mais je n’y arrive pas.

Ah oui… C’est sans prendre en considération que l’une des mains de Karl Alzner est aussi maganée que le pont Champlain, ça!

Marc Bergevin et sa gang devraient arriver en 2017. Le grit… Le caractère… Le leadership… Le coeur au ventre… C’est important, mais pas au point d’ignorer le talent et la vitesse.

Bergevin et ses recruteurs devraient passer plus de temps à scouter les autres équipes de la LNH. Ils devraient changer la pondération de certains critères sur les feuilles d’évaluation.

Et ils devraient aussi commencer à lire certains médias. Ils y trouveraient des petites infos intéressantes…

Peut-être qu’ainsi, le DG cesserait de croire que la solution est dans le vestiaire? Car cette solution, si elle existe, elle est ailleurs… Soit dans une autre ville, soit au 7e étage du Centre Bell!

Prolongation


– Que ce soit bien clair : Je ne crois pas que l’info balancée par Mario Tremblay lundi soir aurait dû sortir. La preuve? Je ne l’ai pas publiée lorsque je l’ai reçue. Par contre, il n’y a pas que du négatif à retenir de ça. OK, il y en a beaucoup, mais on peut aussi s’encourager pour le gars avec ceci : Si Galchenyuk a vraiment des problèmes de consommation, le fait de savoir que tout le Québec est au courant pourrait l’aider à ne pas consommer à nouveau. Je veux dire… Si tu as décidé de ne plus consommer une substance X et que tout le monde est au courant de tes problèmes avec cette substance X, disons que tu y songes encore plus qu’avant avant de retoucher à cette substance en question. J’ai décidé de ne plus toucher à l’alcool, quelque part en 2013, et disons que le fait de l’avoir annoncé à plusieurs personnes a certes facilité certaines de mes réflexions. J’espère que si Galchenyuk a bel et bien des troubles de dépendance, il pourra soutirer dans toute la mésaventure de la semaine un peu de positif…

PLUS DE NOUVELLES