Elias Pettersson (RFA) aurait quitté Vancouver pour se rendre au Michigan

Rasmus Dahlin a signé il y a quelques minutes à peine un contrat pont de trois ans qui le mèneront encore une fois vers l’autonomie avec restriction. Les choses ont bougé rapidement à Buffalo, alors que durant la nuit, Elliotte Friedman mentionnait encore que les discussions entre l’agent de Dahlin et le DG des Sabres n’avançaient pas.

Dahlin touchera un salaire annuel moyen de 6 millions $ lors des trois prochaines campagnes, dont 7,2 millions $ en 2023-24. Bref, il vient de s’assurer une belle offre qualificative en 2024…

Il sera admissible à l’arbitrage lors de ses prochaines négociations, processus auquel il n’avait pas le droit cette année. Il pourrait faire sauter la banque dans trois ans.

À noter que Jesperi Kotkaniemi touchera plus d’argent que Dahlin la saison prochaine, hehe… ce qui nous rappelle à quel point l’offre hostile des Hurricanes n’avait aucun sens.

Suite à cette signature de Dahlin, seulement cinq joueurs autonomes avec restriction sont toujours sans contrat : Brady Tkachuk (Ottawa), Elias Pettersson (Vancouver), Quinn Hughes (Vancouver), Anatoly Golyshev (Islanders) et Kiefer Bellows (Islanders).

Les deux derniers noms de cette liste sont des joueurs qui doivent encore prouver leur valeur alors que dans le cas des trois premiers, on parle déjà de joueurs d’impact.

Pas sûr que Lou Lamoriello va flancher, moi…

Pettersson et Hughes figurent sur la liste des joueurs invités au camp des Canucks, alors que les Sénateurs n’ont pas inscrit le nom de Brady Tkachuk sur leur liste officielle, eux. À noter qu’ils évoluent tous pour une équipe canadienne.

Brady Tkachuk s’entraînait à St-Louis la semaine dernière et il a ensuite pris la direction du Michigan afin de patiner avec les jeunes joueurs du programme de développement national américain. Il devait rentrer chez lui à St-Louis hier. Aucun plan vers Ottawa!

Et selon des informations récentes recueillies par Thomas Drance (The Athletic), Elias Pettersson aurait décidé au cours des dernières heures d’aller rejoindre Quinn Hughes au Michigan dans le but de s’entraîner avec lui. Certaines infos suggèrent que Petersson était pourtant à Vancouver récemment.

Pettersson et Hughes sont représentés par Pat Brisson et J.P. Barry (CAA) et ils sont de grands amis.

Hughes est un ancien de l’Université du Michigan et il y a matière à croire qu’il s’entraîne(ra) dans les installations de son ancienne équipe.

Jim Benning a fait l’acquisition de Conor Garland et d’Oliver Ekman-Larsson durant l’entre-saison, mais il a été incapable d’en venir à une entente avec des deux jeunes joueurs vedettes.

Rappelons que Pettersson est éligible à recevoir une offre hostile, mais pas Quinn Hughes. Plusieurs partisans du Canadien auraient d’ailleurs aimé voir Marc Bergevin déposer une telle offre à Pettersson.

Les Canucks ont entre 10 et 12 millions $ de lousses sous le plafond salarial actuellement. Parviendront-ils à faire de la place pour Pettersson ET Hughes d’ici le 13 octobre?

Imaginez la tempête que ça causerait à Montréal, si Nick Suzuki et Cole Caufield n’étaient pas présents pour l’ouverture du camp d’entraînement…

Espérons pour les partisans des Canucks que la relation entre leurs deux jeunes vedettes et la direction de l’équipe ne sera pas ternie à jamais.

En rafale

– Jack Eichel pourrait perdre son « C » aujourd’hui. Ça pourrait devenir encore plus laid, toute cette histoire (déjà très laide)…

– Les Sénateurs et le clan Tkachuk se rapprocheraient tranquillement.

– Duncan Keith et William Nylander ne sont pas adéquatement vaccinés, mais ils le seront d’ici l’ouverture de la saison régulière.

Coucou!

– Des anciens de l’Impact ont vraiment hâte à ce soir à Halifax.

– Les choses changent vite dans le monde du sport.

PLUS DE NOUVELLES