Du vrai leadership, il y en a au sein de la LHJMQ | Michel Therrien et Patrick Roy ont « échoué » le même test? | En rafale

Avant de quitter pour l’aréna afin de contempler le premier duel opposant l’Armada de Joël Bouchard aux Huskies de Rouyn-Noranda, je vais vous pondre quelques lignes. Selon moi, les Huskies auront pas mal plus d’opposition que face aux Voltigeurs de Drummondville. Malgré le caractère, le coaching exceptionnel et le cerbère singulier (Samuel Montembeault), je vois tout de même les Huskies l’emporter en cinq parties.

Et tant qu’à avoir les deux pieds dans la LHJMQ, je suis aussi bien de lancer mes prédictions pour les trois autres duels.

– Cataractes @ Islanders : Cats en 5.
– Sea Dogs @ Screaming Eagles : Eagles en 7.
– Olympiques @ Wildcats : Piques en 6.

Ce matin, j’ai eu la chance d’interviewer un jeune homme exceptionnel, un guerrier, un gars en mission et un capitaine exemplaire via la station radio où je fais des chroniques tous les matins de la semaine, le cnvat.ca. Ce jeune homme en question est le chef de cette meute rouyn-norandienne, Francis Perron. Si vous avez la chance et que le leadership vous passionne, vous pouvez écouter cette entrevue directement sur le site mentionné plus haut.

Cela dit, j’ai retenu une quote de monsieur Yvon Pednault et je trouve que ça a bien du sens.

Évidemment, cet énoncé touche Michel Therrien, mais peut-elle s’adresser à des entraîneurs comme Claude Julien, Patrick Roy ou Bob Hartley? Julien est un entraîneur avec des capacités ahurissantes d’orateur et de motivateur, il vit de l’adversité en ce moment, alors réussira-t-il le test de « l’adversité »? S’il danse lors de ce printemps, il aura vaincu l’adversité.

Le Roy Patrick a dû vivre avec plusieurs éclopés importants en fin de saison comme Matt Duchene et Nathan MacKinnon… Cette semaine, au lieu de se regarder dans le miroir, il a pointé du doigt certains joueurs, son gardien, les mauvaises sélections de l’équipe, le leadership de l’équipe… Bref, tout ça pour camoufler ses lacunes d’entraîneur. Roy a connu de l’adversité et il ne l’a pas surmonté. Donc, Patrick Roy n’a pas vaincu l’adversité et il figure parmi le manque de leadership de son équipe?

Bob Hartley, comme il le dit si bien, il a été aussi bon que ses gardiens ont été bons. Hartley est le type de coach que j’embauche demain matin, mais il n’a clairement pas l’équipe pour danser sérieusement. On reconnait peut-être les vrais coachs dans l’adversité, mais n’oubliez pas que pour affronter cette adversité, ça prend (au minimum) un noyau de leaders très fort… #EtUnBonGardien? 

Le coach ne joue pas au hockey, mais c’est lui qui doit créer un climat, qui doit trouver des solutions lorsque ça ne va pas. Il est également un acteur principal d’un leadership exemplaire au sein d’un vestiaire.

Bref, tout ça pour dire que le Canadien n’a pas le coach avec cette étoffe, qu’il n’a pas un capitaine exemplaire… Mais il a le cerbère qui fait en sorte qu’un coach est bon. Therrien est le meilleur lorsque Price est de l’alignement et il est le moins bon lorsque le 31 est à l’infirmerie.

C’est aussi ça être fan du Canadien…

Ailleurs chez le Canadien (et ses anciens)
– P.K. Subban doit-il réellement quitter un vestiaire où il n’est clairement plus le bienvenu? Si c’est véritablement le cas, ça va prendre une transaction à la Eric Lindros. [DLC]

– Devante Smith-Pelly aurait un cousin lavallois disparu.

– Michel Therrien est vidé, rempli de cerne et comme la plupart des partisans de cette chère Sainte-Flanelle, il a hâte en sacrement que cette saison de merde se termine. [RDS]

– Des pertes de plusieurs millions pour le Canadien et Geoff Molson (à cause que l’équipe ne participera aux séries)? 

– Artturi Lehkonen continue de produire, en Suède! Rappelons qu’il participera au camp d’entraînement, en septembre.

– Et si le Canadien se tournait vers Alexander Nylander?

– Marc Bergevin n’aime peut-être pas faire ses emplettes lors du premier juillet, mais certains joueurs sur cette liste méritent d’être courtisés :

En rafale
– Si les Flyers de Philadelphie accèdent au tournoi printanier, Shayne Gostisbehere pourrait-il devenir LE candidat afin d’empocher le trophée Calder?

– Même s’il a raté plusieurs rencontres, Connor McDavid pourrait être le choix de plusieurs journalistes et blogueurs, dont moi.

Avec son âge et son expérience chez les pros (KHL), Artemi Panarin pourrait-il être réellement écarté des finalistes? #OnJaseLà

– Marian Hossa, Andrew Shaw, Duncan Keith et Artem Anisimov n’ont pas voyagé avec l’équipe vers Columbus. [Myers] #ReposAvecLesSéries

– Joel Edmundson a paraphé une prolongation de contrat de deux ans avec les Blues de Saint-Louis :

https://twitter.com/generalfanager/status/718557097928036353

– Taylor Hall sera l’un des joueurs canadiens à participer aux Championnats mondiaux qui auront lieu en Russie, dans quelques semaines.

– Thomas Vanek sera absent pendant plus d’une semaine, alors il ratera vraisemblablement le début de la danse du printemps. [Russo]

– Entre les lignes, Jason Pominville a mentionné à Jean-Charles Lajoie qu’il était content du congédiement de Mike Yeo…

– Kevin Roy a paraphé un contrat d’entrée de deux ans avec les Ducks d’Anaheim. Il a été sélectionné par l’organisation en 4e ronde lors de l’encan de 2012.

– La quote du jour revient à Matt Beleskey?

– Un partisan des Canucks de Vancouver a décidé de poursuivre les propriétaires de l’équipe parce qu’il a été frappé par une rondelle. Vraiment? [TVASports]

Hey, buddy, tu n’as qu’à ne pas assister à des matchs en direct!

– Pour les fans des Blue Jays, Josh Donaldson sera en uniforme (comme frappeur désigné) lors du match d’ouverture à domicile (Rogers Center) et Marcus Stroman sera le lanceur d’office. Juste comme ça, David Price n’affrontera pas son ancienne formation lors de cette première série entre les deux groupes.

Stroman se dit amoureux de la ville de Toronto… J’espère juste qu’il est plus apprécié de ses coéquipiers que ne l’est P.K. Subban avec le Canadien. [RDS]

PLUS DE NOUVELLES