Dominique Ducharme ne semble pas croire nécessairement en Kirby Dach

Dominique Ducharme, qui offre d’excellentes chroniques lors de ses apparitions au show de Martin Lemay via BPM Sports, s’est confié au sujet de la première combinaison du Canadien de Montréal, de Juraj Slafkovsky et de l’avantage numérique entre autres.

Pour l’ancien pilote en chef du Tricolore, Kirby Dach, malgré de grosses performances depuis qu’il évolue à la droite des deux étoiles, sert à colmater un espace vacant en attendant que Slaf soit fin prêt à camper ce rôle avec succès et constance.

«Dach, c’est bien beau, mais éventuellement […] dans le futur, c’est le numéro 20 qui sera à long terme avec Suzy et Cole. Slaf n’est pas prêt pour ça pour le moment, ce qui est tout à fait normal, mais c’est l’optique du Canadien de l’amener là!» – Dominique Ducharme

Ducharme ne semble pas croire pleinement en Kirby Dach. Dach est pourtant un 3e choix au total, qui n’a que 21 ans, qui n’a toujours pas atteint son plein potentiel, qui démontre actuellement son talent et qui a 14 points en 16 matchs (oui, il joue avec deux exceptionnels, mais bon).

Dach montre de quoi il est capable, rien de moins!

Lemay a également jasé de l’avantage numérique qui n’est pas réellement pratiqué lors des entraînements puisque Martin St-Louis ne veut pas que ses soldats, surtout ceux déployés en «pk», subissent une blessure. Donc au lieu de le pratiquer à 60%, il préfère se tourner vers une autre façon pour le pratiquer, soit les vidéos.

La vision de coach St-Louis est plutôt de disséquer des vidéos et étudier cette partie de la game sur un tableau, surtout que le temps pour les entraînements demeure très limité pendant une campagne de 82 rencontres.

Ducharme est un peu de cet avis, mais il a apporté un bémol à la façon de faire de St-Louis et du 60% dont il parle.

«Pourquoi pratiquer tout court? Tsé, moi, j’aimais mieux raccourcir l’entraînement, si c’est trop serré, tout dépendent de l’horaire d’y aller 45 ou 60 minutes, vas-y à 30 minutes à 100%. Il y a différentes façons de faire avec l’avantage numérique […], mais c’est vrai que ça ne donne rien de le pratiquer à 60%!» – Ducharme

La lecture de cet énoncé: Ducharme est d’avis que pratiquer à 60%, ça ne vaut pas la peine. Toutefois, il semble préconiser de petits entraînements intenses de 30 minutes (et non 60 minutes) à 100% pour focaliser sur l’avantage numérique.

C’est tout de même cocasse d’entendre Ducharme jaser ainsi des tactiques que St-Louis emploie, alors que le château de cartes de Dom s’est effondré dès que Shea Weber et Carey Price ont disparu.

En rafale

– Ça rappelle de beaux souvenirs.

– La puissance de Peter!

– Un nouveau groupe se forme pour l’achat des Sénateurs d’Ottawa.

– Mason Appleton manquera de huit à 12 semaines pour une opération au poignet.

PLUS DE NOUVELLES