Dominique Ducharme n’a remporté que 19 des 57 matchs (réguliers/LNH) qu’il a dirigés

Si je vous disais qu’un entraîneur-chef X montre des fiches de 15-16-7 et 4-13-2 à ses deux saisons dans la LNH, vous me diriez qu’il est probablement pas très bon, right?

Et si je vous disais qu’un entraîneur-chef Y a amené son équipe en finale de la Coupe Stanley il y a quelques mois, vous me diriez qu’il est probablement l’un des meilleurs de la planète, non?

Or, il s’avère que X et Y sont la même personne : Dominique Ducharme.

Depuis qu’il a été appelé à remplacer Claude Julien, Ducharme na connaît pas beaucoup de succès en saison régulière. Sa fiche de 19-29-9 le démontre.

En gros, Ducharme n’a remporté que 19 des 57 matchs qu’il a dirigés dans le circuit Bettman. Ça ne représente qu’un match sur trois, ça…

Comment peux-tu avoir un pourcentage de victoire de .625 en séries… mais de seulement .412 en saison régulière?

Certains entraîneurs nous avaient habitués à l’inverse à Montréal. Connaître du succès en saison, mais pas en séries…

Mais le contraire est spécial, disons!

Ducharme a connu du succès dans la LHJMQ et avec Équipe Canada Junior… mais il y a quelque chose qui ne fonctionne pas avec le CH dans son cas. Et ça ne s’explique pas que par les blessures et la COVID-19 à mon avis…

Il faut remonter à la saison 1939-40 pour voir un entraîneur du Canadien afficher un pourcenter de victoires plus petit que Ducharme. Le Canadien était alors dirigé par Alfred « Pit » Lépine (10-33-5) et nous étions en pleine deuxième guerre mondiale

Même Randy Cunneyworth a fait mieux que .412 lors de son année de misère en 2011-12

Le Canadien 2021-22 nous rappelle les dures années de Therrien et Vigneault (à leur premier séjour ici)… en pire!

De plus en plus de partisans refusent d’acheter l’explication qui suggère que Ducharme n’a rien à se reprocher… que son système, sa préparation et son leadership sont à point… que personne ne pourrait faire mieux que lui présentement.

Et ce n’est pas en disant que toute l’équipe a été mauvaise que le coach va se racheter ou ramener les siens sur la voie du succès.

Rappelons que Ducharme est payé 1,7 million $ par saison pour encore deux ans et demi et que Claude Julien touche encore un salaire annuel de 5 millions $ jusqu’en juillet 2022. Est-ce que le Canadien peut vraiment songer à payer un troisième entraîneur-chef?

PLUS DE NOUVELLES