Deux « fights clubs » réels ont été démantelés à Montréal et New York

Êtes-vous bien assis?

Qui n’a pas regardé Fight Club, un long métrage sorti en 1999 qui est aujourd’hui considéré comme un film culte en raison de ses multiples interprétations possibles et sa controverse?

Eh bien, sachez que la police vient de démanteler un réel fight club réunissant plus de 200 personnes dans le Bronx (New York).

Apparemment, quelqu’un a brisé la première règle d’un fight club, soit celle de ne jamais parler du fight club en question. #Hehe

La police de New York City a fait éruption vers 23h15 dans les locaux de Rumble in the Bronx samedi soir (en pleine pandémie de la COVID-19). Le nom de ce fight club aurait été choisi pour faire référence au film de Jackie Chan du même nom, paru en 1995. Le tout se déroulait dans un entrepôt de la rue Coster.

On reproche aux gens présents non pas seulement de s’être battus, mais aussi d’avoir bu de l’alcool, d’avoir fumé (la cigarette, du cannabis et de la shisha) et de ne pas avoir respecté les règles de distanciation sociale (notamment le port du masque).

Des armes à feu chargées auraient même été découvertes sur place et 10 organisateurs auraient officiellement été accusés de différents crimes.

Au départ, l’événement semble avoir attiré l’attention simplement parce qu’il ne respectait pas les règles de limiter les rassemblements. Les policiers ont trouvé bien pire à l’intérieur.

Rappelons qu’un fight club a récemment été découvert à Montréal, près de l’Université McGill (à l’extérieur). Les participants auraient blâmé la COVID-19 et ses restrictions pour justifier leur nouveau passe-temps.

PLUS DE NOUVELLES