David Savard : un joueur essentiel dans une jeune équipe

À 32 ans, David Savard est le plus vieux défenseur du Canadien en compagnie de Chris Wideman.  Avec plusieurs défenseurs recrues dans la formation, il se doit d’agir comme un modèle pour les aider dans leur développement. Ce n’est toutefois pas la première fois qu’il occupe ce rôle.

Pendant ses années à Columbus, le défenseur maskoutain a aidé plusieurs jeunes joueurs à se développer et à devenir de meilleurs joueurs sur la glace et de meilleures personnes en dehors de la glace.

Jean-François Chaumont du Journal de Montréal s’est entretenu avec des joueurs des Blue jackets, mercredi, et a pu récolter de l’information sur le vétéran du CH. Le défenseur des Jackets, Zach Werenski, s’est même permis une prédiction quant au total de buts de Cole Caufield d’ici la fin de la saison.

Werenski a aussi pris le temps de parler en bien de Savard, qui l’a aidé au début de son parcours dans la LNH. Selon lui, le Québécois est un élément important pour n’importe quelle équipe parce qu’il joue dur. Il joue des minutes difficiles en désavantage numérique, il bloque des lancers à profusion et est solide défensivement.

Le hockey est important dans une équipe de la LNH, mais il n’y a pas que ça. Werenski est conscient de l’aide que Savard lui a apporté en dehors de la patinoire et est heureux d’avoir pu partager son quotidien avec le gaillard de 6 pieds 1 pouce.

«Mais à l’extérieur de la patinoire, Savy est tout simplement génial. Tu veux graviter autour de lui. Quand tu es jeune, tu as besoin de te tourner vers un joueur comme lui. Il a facilité mon intégration au niveau de la LNH.» – Zach Werenski via Jean-François Chaumont du Journal de Montréal

Werenski n’est toutefois pas le seul à avoir pu profiter des conseils de Savard. Vladislav Gavrikov a pu en apprendre tout autant. Doté de moins de talent que son coéquipier Werenski, il a apprécié l’aide d’un vétéran.

«Il a fait plusieurs choses pour moi à l’extérieur de la glace. Je peux simplement le remercier. Il y a un paquet de petites choses du quotidien où il pouvait m’aider. Je lui posais des questions et il me répondait toujours avec le sourire. Il a un grand cœur. Il était une âme importante à l’intérieur de ce vestiaire.» – Vladislav Gavrikov via Jean-François Chaumont du Journal de Montréal

Même s’il excelle en défense et qu’il est un vrai leader chez les jeunes, Savard a plus d’un tour dans son sac. On ne le voit pas comme un défenseur offensif, mais il faut avouer qu’il sait se débrouiller avec la rondelle en zone adverse. Ce n’est pas pour rien qu’il totalise 6 points en 16 matchs (pas mauvais pour un défenseur défensif). Avec autant d’atouts, son contrat de 3,5 millions $ par année est passé d’un fardeau à une aubaine.

David Savard a un CV bien rempli en ce qui concerne l’aide aux jeunes joueurs. Son arrivée à Montréal ne s’est pas passée comme prévu au début de la saison 2021-22, mais il a su se reprendre en main et il est présentement un des meilleurs défenseurs du CH, en plus d’apporter de l’aide en dehors de la patinoire. La reconstruction du CH est entre de bonnes mains avec lui.

En rafale

– Maciocia de retour comme entraîneur avec les Alouettes pour la prochaine saison?

– Même si le CH est en reconstruction, il n’y a pas de repos en vue.

– Dubé est tout simplement dominant avec les Lions.

– Les Argonauts essaieront d’empêcher les Blue Bombers de gagner une troisième Coupe Grey consécutive.

– Les Trojans seront une équipe à surveiller l’an prochain.

PLUS DE NOUVELLES