Date limite des transactions : le CH s’enligne pour rester pris avec ses vétérans

Pour une équipe en reconstruction, la date limite des transactions est un moment important pour renflouer les coffres en espoirs et en choix de repêchage. C’est souvent à ce moment que des vétérans et des gars en fin de contrat sont échangés vers une équipe aspirante en retour d’atouts futurs.

L’an dernier, Kent Hughes a eu la main heureuse, alors que Ben Chiarot, Brett Kulak et Artturi Lehkonen, trois gars en fin de contrat, connaissaient une bonne saison. Les trois ont pu quitter à gros prix et ils ont tous rapporté des choix et des espoirs.

Or, cette année, la situation est un peu plus différente. Les gars en fin de contrat (Jonathan Drouin et Evgenii Dadonov) et les vétérans (Mike Hoffman et Joel Armia, entre autres) ne jouent pas du hockey inspiré. Ainsi, ça fait en sorte qu’il est difficile d’envisager un scénario dans lequel une autre équipe aspirante voit un de ces gars-là comme la pièce manquante. Et Paul Byron, lui aussi en fin de contrat, ne sera clairement pas échangé, lui qui n’a toujours pas joué cette saison et qui pourrait ne pas jouer de l’année.

C’est donc dire que ce n’est pas impossible que le CH reste pris avec ses vétérans jusqu’à la fin de la saison (et au-delà de celle-ci, pour certains).

L’an dernier, les Panthers avaient besoin d’un bon défenseur top-4 comme Chiarot et l’Avalanche avait besoin d’un couteau suisse comme Lehkonen. Cette année, j’ose croire que personne ne voudra acquérir des gars qui sont laissés de côté dans l’une des pires équipes de la ligue.

Clairement, le CH n’a pas trouvé le moyen de donner de la valeur à ses joueurs de location jusqu’à maintenant.

Ceci dit, il y a quand même quelques exceptions. Sean Monahan est sans contredit le premier qui vient à l’esprit, lui qui en est à la dernière année de son pacte actuel et qui a fait du bon travail comme deuxième centre à Montréal.

Or, l’état de santé ordinaire de l’attaquant pourrait refroidir certaines équipes. Monahan a raté les 16 derniers matchs de l’équipe et il ratera encore au moins quelques matchs.

La bonne nouvelle, par contre, c’est que le CH risque de pouvoir obtenir quelque chose pour Monahan. Ce ne sera peut-être pas un choix de première ronde, mais le fait que des équipes aient un certain intérêt pour Monahan est un bon signe.

Sinon, des gars comme Josh Anderson, Joel Edmundson et David Savard pourraient quitter, mais encore là, ils ne connaissent pas la saison de leur carrière et ils sont encore sous contrat au-delà de la présente saison. Ça arrive que des équipes vont chercher des joueurs de la sorte avant la date limite (pensez à Tyler Toffoli l’an dernier), mais à 5,5 M$ pour quatre autres années, un gars comme Anderson sera difficile à digérer pour un club aspirant.

Edmundson et Savard ne sont pas trop pires à 3,5 M$ par année jusqu’à la fin de 2023-24 et 2024-25 respectivement, mais encore là, est-ce qu’une équipe voudra aller chercher des défenseurs du genre qui semblent sur le déclin? Et surtout, est-ce que le CH peut se permettre d’échanger les deux (ou même seulement un des deux) en raison des nombreux blessés à la ligne bleue?

Edmundson joue beaucoup moins bien que Chiarot ne le faisait l’an dernier, si bien que c’est très optimiste d’espérer que le CH obtiendra un retour similaire pour ses services. Peut-être que l’année de contrat supplémentaire aidera, mais à quel point?

Bref, même si Kent Hughes a frappé de grands coups à la date limite l’an dernier, il pourrait être bien plus tranquille cette année étant donné que ses gars n’ont pas vraiment de valeur. Les choses ont encore le temps de changer, mais à moins de deux mois de la date limite (le 3 mars prochain), disons qu’il est temps que ça se fasse si le CH veut obtenir quelque chose en retour de ses vétérans, sans quoi il restera pris avec eux.

En rafale

– Les vétérans en question font d’ailleurs, pour certains d’entre eux, partie du problème soulevé par Bob Hartley.

– Les dates à retenir pour la deuxième moitié de saison du CH. Le 3 mars en fait évidemment partie.

– Bonne lecture sur l’histoire de Sandro Grande.

– Effectivement.

– J’ai vraiment l’impression que les Patriots sont à surveiller dans le dossier.

PLUS DE NOUVELLES