Commentaire des Comets : Cole Caufield affirme ne pas avoir reçu d’excuses

Les Comets d’Utica, club-école des Devils du New Jersey, font parler d’eux dernièrement pour les agissements discutables de leur gestionnaire des réseaux sociaux. Ce dernier a publié un tweet qui manquait de respect à Cole Caufield avant de le supprimer, dimanche.

Hier, Anthony Marcotte, qui couvre les activités quotidiennes du Rocket de Laval, a affirmé via Twitter que le président de l’équipe avait personnellement contacté Caufield afin de s’excuser. C’était faux.

Ce matin, lors d’une séance de questions-réponses avec The Athletic, le principal intéressé a voulu démentir les rumeurs comme quoi il avait reçu ces excuses. Le petit attaquant a rapporté ne jamais avoir été contacté par qui que ce soit chez les Comets.

Et s’il n’est pas en accord avec la manière dont les choses ont été dites, il explique être déjà passé à autre chose.

« Je pense que c’était assez égoïste et sans classe de leur part. C’est derrière nous, ce n’est pas quelque chose que je peux contrôler. Ce n’est pas vraiment une grosse histoire. Je pense juste qu’ils ne devraient pas faire ça à personne. Ce n’est pas vraiment professionnel. Et pour moi, personnellement, je l’ai lu et je n’en ai pas vraiment tenu compte. »

Finalement peu affecté, au contraire de son père, Cole Caufield a tenu à émettre une recommandation. Selon lui, les Comets se doivent de ne plus reproduire ce genre de comportement dans le futur.

Il serait peut-être tout de même pertinent que Robert Esche, président des Comets, prenne deux minutes dans sa journée pour appeler Caufield et régler cette affaire. Après tout, on pensait tous que c’était déjà fait.

prolongation

Caufield a d’ailleurs récolté une passe dans le match du Rocket ce soir, alors que Ryan Poehling a marqué sur son retour de tir pour faire 2 à 0. Laval vient également de saisir sa première victoire en cinq matchs.

Il y a de bonnes chances que le Canadien procède à un rappel ce soir. Poehling est le candidat pressenti. Il va bien et a été coupé le dernier. Laurent Dauphin est également une possibilité, tandis que Caufield devra marquer des buts pour aspirer à revenir dans la cour des grands.

en rafale

– Ça ne va pas du tout en deuxième et en troisième.

– Petry joue beaucoup, mais produit peu.

– Quelques décisions discutables chez le Rocket.

– Une lecture intéressante.

– Les deux talents locaux commencent bien leur saison universitaire!

PLUS DE NOUVELLES