Cole Caufield, cinquième meilleur buteur chez les recrues dans la LNH

Cole Caudield fait écarquiller bien des yeux depuis l’arrivée en poste de Martin St-Louis derrière le banc du Canadien de Montréal.

La production et le rendement qu’il offre à son entraîneur sont dignes de mention. Et comparé aux anciens jours de Dominique Ducharme en tant que coach, Caufield produit à un rythme de fou offensivement.

Le Canadien, qui affrontait les Sénateurs dans un match émotif, s’est incliné pour une huitième fois d’affilée.

La lune de miel de St-Louis est-elle enfin terminée? C’est la question dont plusieurs se posent à l’heure d’écrire ces lignes.

Revenons à Caufield. 

Le jeune américain a marqué dans la défaite pour atteindre le plateau des 20 buts pour la première fois de sa carrière. Ai-je besoin de vous rappeler qu’il en avait seulement un (en 30 matchs) sous le règne de Ducharme? 

Caufield prouve qu’il est amplement capable de la mettre dedans et tous s’entendront sur le fait que ce qu’on voit est bon pour les années à venir. L’excitation est là lorsqu’on considère qu’il est possiblement la meilleure recrue qu’a vue le Canadien depuis très, très longtemps.

Sa 20e réussite de la saison le place au cinquième rang des meilleurs buteurs de la LNH du côté des recrues et au huitième rang général pour les points, tout juste derrière Dawson Mercer et Tanner Jeannot, tous deux à égalité avec 41.

Notons que Caufield n’est qu’à quatre buts de Jeannot pour le sommet des marqueurs chez les recrues. 

(Crédit: NHL.com)

Il est un peu difficile de ne pas s’exciter lorsqu’on voit le talent et le potentiel que possède le jeune attaquant en imaginant ce qu’il amènera à l’équipe dans les prochaines années de sa carrière.

On sait qu’il va être bon, très bon même… Mais, jusqu’à quel point? On aura la réponse à cette question dans quelques années.

En rafale

– Défaite difficile du Rocket hier soir à Syracuse.

– Il était dû.

– À suivre.

– Ça chauffe dans l’Ouest.

– Les hommages se poursuivent.

PLUS DE NOUVELLES