À l’entraînement : Claude Julien n’a pas déplacé Jordan Weal

Le Canadien de Montréal s’apprête à affronter les Flames de Calgary, l’ancienne formation de Brett Kulak, ce soir (21 heures). Mais avant que le disque soit déposé pour l’amorce de ce duel, les poulains de Claude Julien se sont dégourdis un peu. Julien affrontera d’ailleurs un ancien allié en Geoff Ward (les deux hommes se sont côtoyés à Hamilton et à Boston). Donc, quelques joueurs de la Sainte-Flanelle ont glissé sur la surface glacée du Saddledome en début d’après-midi (heure de l’Est).

Un entraînement facultatif indique également que plusieurs joueurs n’y participent. La bonne nouvelle, Phillip Danault et Brendan Gallagher y étaient, eux qui ne sont pas entraînés hier. Mais la vraie bonne nouvelle demeure la suivante : Jesperi Kotkaniemi et Victor Mete étaient de l’entraînement facultatif, ce qui indique qu’ils se rapprochent d’un retour au jeu.

Donc, pour affronter les Flames de Calgary, Claude Julien utilisera le même alignement qu’il a présenté aux Canucks de Vancouver lundi soir passé.

Voici le portrait :

Tatar – Danault – Gallagher
Lehkonen – Domi – Armia
Cousins – Suzuki – Weal
Poehling – Thompson – Barber

Chiarot – Weber
Kulak – Petry
Fleury – Reilly

Price

Ça veut donc dire que Lukas Vejdemo et Christian Folin se contenteront de manger une fois de plus quelques hot-dogs sur la passerelle. Ça indique aussi que Jordan Weal passera encore beaucoup de temps sur la patinoire, lui qui conserve ses rôles sur la trois et l’avantage numérique.

Pendant ce temps-là, dans le giron de Montréal, Charles Hudon a visité des enfants (avec le Rocket) du côté de Sainte-Justine, et ce, malgré une « botte de soutien » au pied. Comme on dit chez nous : Charles Hudon, c’est un vrai.

Jonathan Drouin a aussi profité de son temps « libre » pour gâter certaines personnes avant la période des Fêtes. Quel beau geste de Drouin, qui démontre une fois de plus beaucoup de leadership.

Prolongation

Voici le chandail spécial que porteront les Flames de Calgary ce soir, ce qui est la raison des chandails rouges que portera le Canadien de Montréal (à l’étranger).

PLUS DE NOUVELLES