Un classique Montréal-Toronto qui s’annonce bruyant | Avec ou sans Drogba?

Montréal-Toronto demain après-midi, au Stade Saputo.

Comment demander mieux?

Plein automne. Un dimanche après-midi. Le Stade Saputo rempli. Les clowns torontois en ville. Un match presque sans lendemain.

Même une petite possibilité de pluie ne pourra pas venir gâcher la fête. Les tribunes s’annoncent d’ailleurs particulièrement bruyantes, comme c’est toujours le cas lorsque Toronto est en ville…

Fidèles à leurs habitudes, les Ultras devraient nous sortir une bannière insultant les torontois. Avec ce qu’on a vu à Toronto la dernière fois, disons que c’est de bonne guerre!

Préférant souvent piquer l’establishment de l’équipe avec leurs messages, les Ultras ne manquent toutefois jamais une occasion de rappeler aux torontois que leur place est dans un cirque.

Même le plus récent groupe de supporters, 1642MTL installé en section 114 avec la cloche, prévoit faire les choses en grand et nous réserve des surprises.

Ils partageront les tribunes avec des supporters italiens du FC Bologne qui ont fait le voyage spécialement pour assister à ce match

Pour l’occasion, ils ont également prévu un tifo qui pourrait monter jusqu’au toit du stade! Ce devrait être superbe, et c’est surtout une bonne nouvelle concernant l’expérience foot à Montréal, qui continue de grimper!

À l’approche des séries éliminatoires, et possiblement d’un match suicide à domicile dans une dizaine de jours, l’Impact a besoin plus que jamais de supporters présents, bruyants et dérangeants pour l’adversaire. Le Stade Saputo doit revenir la forteresse d’autrefois, et les quelques 20 000 spectateurs y ont beaucoup à voir!

Reste juste à espérer que TFC ne marque pas un but rapide pour faire taire la foule.

IMFCxTFC
La pause internationale est vraiment arrivée à point pour les torontois. En véritable méforme depuis la victoire « historique » de l’Impact au BMO Field en août dernier, les Reds ont pu profiter du congé pour se refaire une santé, mentale comme physique.

Sebastian Giovinco, qui n’a pas joué depuis sa blessure dans ce fameux match (mais qui est tout de même encore dans le Top 5 des buteurs de la ligue…), s’est entraîné cette semaine et pourrait réintégrer l’alignement demain à Montréal.

Il ne sera probablement pas du onze partant mais attendez-vous à le voir rapidement si l’Impact prend les commandes du match.

Les 3 piliers du TFC, Giovinco, Altidore et Bradley, n’ont entamé que 9 matchs ensemble sur le onze partant cette saison, et l’équipe a quand même atteint le top 3 de la conférence. Ils ne sont pas à prendre à la légère, les torontois.

Outre le milieu canadien Will Johnson et le défenseur Ashley Morgan, toute la brigade ontarienne est en santé, on peut donc s’attendre à un alignement A1 des hommes de Greg Vanney. Osorio, Beitashour, Moor et Endoh devraient logiquement être aux côtés des Bradley et Altidore.

À Montréal, la pause est venue coupée une bonne séquence de l’Impact qui roule sur deux victoires consécutives.

Malgré tout, ennuyés par quelques bobos et par le synthétique d’Orlando, c’est majoritairement sans Drogba que le Bleu Blanc Noir s’est forgé cette séquence, Matteo Mancosu le remplaçant avec brio.

Alors, demain, à qui le départ? Drogba ou Mancosu?

Didier Drogba a raté quelques entraînements cette semaine, notamment celui d’hier pour subir des traitements. Si l’on prend pour acquis que ces traîtements sont réguliers, il faut s’attendre à voir l’ivoirien sur le XI partant.

Mancosu a très bien fait, son efficacité et son intensité le positionne bien en vue de l’an prochain, mais Mauro Biello n’a d’autres choix que d’y aller avec Drogba pour la fin de saison.

Pratiquement au repos depuis 3 semaines, Didier Drogba doit sortir en lion demain, et rappeler à tous pourquoi il est qualifié d’homme des grandes occasions. Je m’attends à un Drogba affamé, décisif d’ici la fin de la saison, qui pourrait bien être sa dernière.

Avec les suspensions purgées, le reste de l’alignement devrait retrouver une certaine stabilité, notamment en défense et au milieu avec un Mauro Biello qui reviendra au 4-3-3 qui a amené l’équipe en séries l’an dernier.

Le milieu composé de Marco Donadel devant la défense avec Bernier et Bernardello devant n’est certes pas parfait, mais il demeure la meilleure option à ce stade-ci de la saison. Trop tard pour expérimenter Venegas à cette position, et Harry Shipp n’a pas réellement convaincu, même s’il pourrait bien remplacer Bernier en cas de fatigue, blessure ou mauvaise performance.

Sinon, l’aile droite devrait revenir à Dominic Oduro. Le ghanéen a gagné son poste, et son style de jeu sera parfait pour un système basé sur le contre. Il devra être un morceau important et décisif d’un Impact qui veut faire un bout de chemin en séries.

MON XI PARTANT
Drogba
Piatti, Oduro
Bernier, Bernardello
Donadel
Oyongo, Ciman, Cabrera, Camara
Bush

DANS L’ABRI
– En MLS, l’important est de bien finir la saison et de rentrer confiant en séries, plusieurs équipes l’ont démontré par le passé. Avec deux victoires de suite, l’Impact nous montrera de quel bois il se chauffe dans ces deux très importants derniers matchs. Y croyez-vous?

– Surprise, l’Impact est l’équipe MLS qui a fait le meilleur bond au niveau de la moyenne d’assistance cette saison. Une hausse de 15%, avec une moyenne de plus de 20 000, ce n’est pas rien. À quoi doit-on attribuer cette hausse? La présence de Didier Drogba, la qualité de l’effectif et du spectacle, ou simplement la débandade des Canadiens lors de la dernière saison?

– Il y a un certain engouement pour l’Impact actuellement, il faut espérer que ça durera aussi longtemps que l’équipe en séries. Quand même Le Devoir fait une place à l’Impact, quelque chose se passe!

– À ce sujet, qui a raison selon vous? Tout ce qui n’est pas Habs semble constamment menacé à Montréal…

– Je vous disais l’autre jour qu’on en reviendra pas dans quelques années d’avoir vu évoluer Drogba à Montréal. Pour ce qu’il a fait ici, et non seulement pour ce qu’il aura accompli ailleurs, on pensera la même chose de Nacho Piatti!

– Entrevue très intéressante de La Presse avec Evan Bush sur son amour pour sa ville natale, Cleveland.

SUPER podcast des gars du KAN FC qui ont réussi à avoir Marc Dos Santos en entrevue. Le gars est honnête, direct et affirme qu’il lâcherait tout si Équipe Canada lui offre le poste de sélectionneur. À écouter ici!

 

N’hésitez pas à commenter et à me suivre sur Twitter et Facebook.

ALLONS!

PLUS DE NOUVELLES