Échange Subban-Weber : la vérité sort de la bouche de David Poile | Une chicane entre Michel Bergeron et José Théodore

La vérité sort de la bouche de P.K. Subban… ou presque
P.K. Subban est une personne exubérante avec de belles qualités et quelques défauts à travers ça, mais pouvons-nous classer son aisance face aux lentilles dans la section des qualités? Peu importe, lorsque P.K. se présente devant les journalistes, il propose toujours un excellent contenu et ç’a été le cas encore la semaine dernière.

L’excellent Arpon Basu a demandé au 76 des Preds s’il se sentait plus libre depuis qu’il a emménagé à Nashville. La réponse de Subban a été longue et remplie de « pointes » cachées vers Michel Therrien… et une petite vers Alex Galchenyuk.

Subban n’a pas été direct, mais c’est facile de déchiffrer ce qu’il voulait dire, tout en demeurant courtois. Si je déchiffre ses propos pour vous, Peter Laviolette permettra à P.K. Subban d’être plus libre, de faire ce qu’il veut (ou presque). Un entraîneur doit vivre ou mourir avec les forces d’un joueur, ce qui n’était/est clairement pas le cas de Michel Therrien.

Laviolette veut laisser cette liberté-là à Subban, qu’il n’avait pas à Montréal, puisqu’il est le type d’entraîneur qui travaille avec les forces et les faiblesses de ses 23 joueurs afin de gagner. C’est la première chose que lui a dite Laviolette (lorsque Subban a débarqué à Nashville). En bon québécois, Subban préfère largement Laviolette à Therrien puisqu’il a grandement apprécié l’accueil et la façon de COMMUNIQUER de son nouvel entraîneur.

Subban a également mentionné qu’il n’avait jamais vu un joueur avec autant de skills que Filip Forsberg, qui a été sélectionné la même année qu’Alex Galchenyuk. Forsberg a été le 11e choix de cette cuvée (2012) et depuis son entrée dans le show, il a cumulé 134 points, dont 60 buts, en 183 matchs. Le 27 du Canadien a pour sa part récolté 161 points, dont 72 buts, en 276 rencontres.

Donc, Forsberg est plus skillé que Chucky, P.K.?

Marc Bergevin a encore modifié la vérité?
Nous sommes habitués de manger la bouillie pour les chats servie par Marc Bergevin et le Canadien de Montréal, donc sur la transaction concernant Subban-Weber, je n’ai pas le choix de croire les propos de David Poile…

C’est simple, David Poile est plus transparent que Marc Bergevin et je crois que personne n’est surpris de lire ça. Bergevin a dit des paroles pour que cette transaction passe un peu mieux aux yeux de sa clientèle, ses partisans, c’est tout.

La réponse est donc facile…

En rafale
– Le Canadien se dégourdira à 11h30 avant d’affronter les Sénateurs d’Ottawa ce soir. Et Sven Andrighetto attend midi afin de connaître son sort, lui. Nous surveillerons tout ça pour vous.

Les hommes de Sylvain Lefebvre ouvraient leur saison hier et ils se sont fait planter 6 à 3. Inutile de vous dire que Zach Fucale a été ordinaire? Charles Hudon a évidemment été le meilleur des siens avec deux points (1 but, 1 passe). Mark Barberio (moins 3), Nikita Scherbak (moins 2) et Jacob de la Rose (moins 2) ont terminé la rencontre dans les moins.

Big Mac a quant à lui achevé ce duel avec 4 minutes de pénalité…

– Une belle petite chicane en ondes (TVA Sports) entre Bergy et Théo

By the way, Théo chausse désormais les chaussures de Brisebois?

– Carlo Colaiacovo attend toujours qu’une équipe de la Ligue nationale lui fasse signe. Il semble prêt à recevoir un appel d’un D.G.!

– Plusieurs espoirs/prospects de l’organisation du Canadien de Montréal ont fait une belle figure vendredi soir.

– Le but de la soirée revient toutefois à un prospect des Ducks d’Anaheim, Max Jones.

– Comme le dirait si bien TVA Sports : un monstre est apparu devant une lentille.

Un peu pas mal grâce à Steve Yzerman, le Lightning de Tampa Bay est désormais une organisation profitable.

– Le père et le fils? Vous comprenez ce que je veux dire!

PLUS DE NOUVELLES