Classique hivernale : victoire des Bruins après avoir honoré les Red Sox

Cet après-midi, 14h, les Bruins de Boston affrontaient les Penguins de Pittsburgh au Fenway Park, le domicile des Red Sox de Boston dans la MLB.

Et les favoris de la foule n’ont pas raté l’occasion d’honorer leur équipe de balle favorite. Effectivement, les joueurs sont arrivés avec l’uniforme des Bas Rouges.

Le style un peu plus old school me fait penser à Ted Williams, une légende à Boston.

Même en sortant de l’autobus, les gars arboraient le look d’un joueur de baseball. Bien fait!

Je ne sais pas qui a eu l’idée, mais chapeau à lui/eux!

Pour ce qui est du match en tant que tel, les Bruins l’ont emporté 2-1.

Jake DeBrusk a inscrit deux circuits en solo en fin de match pour permettre à Boston de l’emporter contre les Pirates de Pittsburgh.

Kasperi Kapanen a produit le seul point de son équipe en milieu de match.

Contre toute attente, c’est une équipe de hockey qui a gagné le premier match de la saison de balle.

Pour une journée assez chaude de janvier à Boston (et partout dans le nord du continent), les conditions étaient parfaites pour jouer un match en plein air. Et surtout, la vue du Monstre vert dans l’arrière-plan était spectaculaire.

Bref, les fans en ont eu pour leur argent malgré un match où seulement trois filets ont été inscrits.

Le propriétaire des Red Sox, John Henry, était dans les gradins, d’ailleurs. Le gars doit être content que son équipe ait gagné… En fait, non. Henry est, ironiquement, aussi le propriétaire des Penguins. Beaucoup de partisans sur place prennent aussi pour les Red Sox et de voir leur propriétaire prendre pour l’ennemi n’a certainement pas bien passé chez certains, qui n’ont pas hésité à le huer.

Il a surtout été hué, car à Boston (dans la MLB), ça va mal. L’équipe vient de perdre Xander Bogaerts et elle ne sera pas compétitive encore cette saison. Henry est hésitant à dépenser son argent et ça, ses fans lui font savoir.

En rafale

– Le receveur, Linus Ullmark, a remporté son 21e match de la saison derrière le marbre.

– Évidemment.

– Espérons que cette intensité se transportera dans les matchs.

– Oui.

– La confrontation que l’on attendait tous.

PLUS DE NOUVELLES