Chris Chelios reçoit (encore) des chèques pour une apparition dans le film Mighty Ducks 2

Chris Chelios ne passait pas sous le radar lorsqu’il évoluait dans la LNH. L’ancien défenseur du Canadien, des Blackhawks et des Red Wings (je me permets de faire comme s’il n’avait jamais joué avec les Thrashers d’Atlanta) était aussi flamboyant en dehors de la patinoire que sur cette dernière.

 

Avec le temps, les anecdotes entourant le choix de deuxième ronde du Canadien en 1981 se sont multipliées, mais le principal intéressé en a révélé une dont on (ou du moins, je) n’était pas au courant lors d’une période de Questions/Réponses pour le site internet du Canadien.

C’est qu’en 1994, Chelios a fait apparition dans le film Mighty Ducks 2, suite du premier chapitre Mighty Ducks. Cette partie-là de l’histoire, on la connaissait déjà. Ce qu’on ignorait, c’est qu’il reçoit toujours des chèques pour cette performance.

Rien pour redécorer sa maison par contre! On lui fait parvenir un montant de 1,50 $ chaque mois. Ça n’a jamais arrêté, selon ce qu’avance le principal intéressé.

(Crédit: Capture d’écran : Film Mighty Duck 2)

J’ai tenté de mettre la main sur la scène pour vous la présenter, mais je ne l’ai pas trouvé. Dans le Q/R, Chelios rappelle cependant qu’il ne s’agisait que d’une seule réplique et qu’elle durait environ trois secondes.

Les plus observateurs auront sans doute remarqué, sur la photo ci-haut, la présence de Luc Robitaille et de Cam Neely dans la scène.

Même s’il reconnaît ne pas avoir été le plus sage au cours de son passage avec le Canadien, celui qui a joué un total de 1651 matchs dans la LNH a précisé qu’il n’avait pas commis toutes les choses qui lui sont reprochées à Montréal. Il a d’ailleurs refusé de s’avancer quant à « la rumeur ». Si vous ne savez pas de quoi on parle ici, je vous invite à aller faire un tour à 00:35 de cette vidéo

PLUS DE NOUVELLES