CH : Transiger maintenant ou attendre à la date limite

CH : Transiger maintenant ou attendre à la date limite

Les partisans des Canadiens de Montréal sont déçus du rendement de l’équipe, ils sont sous le choc des performances désastreuses des troupiers de Claude Julien.

On blâme personne et tout le monde à la fois, on cherche des coupables, on imagine toutes sortes de scénarios. C’est la faute à Price, c’est la faute à Pacioretty, c’est la faute à Petry…

On attend impatiemment une transaction de Marc Bergevin, un mouvement de personnel qui ramènera l’équipe sur la bonne voie et fera renaître l’espoir au Centre Bell. Est-ce réaliste?

Une question doit être soulevée à ce sujet: est-ce que le CH est vraiment à une transaction près de retrouver la respectabilité?

Autrement dit, la question est de savoir si avec un échange ou deux Montréal peut voir sa fenêtre d’opportunité vers la Coupe Stanley s’ouvrir. Évidemment, si les transactions s’avéraient des vols et amenaient des joueurs de premier plan en retour d’actifs dont l’équipe peut se passer, oui le CH retrouverait le droit chemin, mais des vols de joueurs de premier plan, ça n’arrive pas souvent dans la LNH.

Ce qui nous ramène à une réflexion importante : est-ce que la direction ne ferait pas mieux d’attendre et de laisser le temps démontrer si cette équipe mérite de l’aide ou s’il ne vaut pas mieux liquider et reconstruire ré-outiller? #Retooling

Actuellement, on a des ingrédients qui se ressemblent et qui ne donnent pas une bonne recette. Snake n’a pas tort avec son assertion.

Il est difficile d’imaginer que la débandade actuelle persistera. Le CH va bien finir par aligner quelques gains, probablement quand ses meilleurs joueurs seront justement les meilleurs joueurs.

Le DG devait-il attendre de voir le rendement après 15 ou 20 matchs pour décider la voie qu’il empruntera ? On entend souvent dire que la reconstruction n’est pas une option à Montréal, qu’il faut viser les séries année après année. Que les partisans n’accepteront pas de souffrir pour redevenir des prétendants…

Je ne suis pas de cet avis, j’ai cette impression que les fans verraient d’un bon œil un véritable plan de reconstruction sans raccourci, sans précipiter la chose avec des gestes désespérés.

Être à la place du DG, sachant que de toute manière, j’ai un long contrat en poche et tout de même la tête sur le billot, c’est ainsi que je présenterais la situation à mon patron, de manière franche et honnête :

Le plan ne s’est pas déroulé comme prévu, l’équipe est moins bonne qu’anticipée.

Si on bouge tout de suite, on ne peut rien garantir, mais si on attend une dizaine de matchs, on pourra probablement avoir une idée de la direction à emprunter : soit on tire profit d’une situation où l’équipe en arrache pour modifier l’approche, soit on échange des actifs présents et futurs pour tenter une participation aux séries.

Et mon opinion penche vers la première option, on identifie les keepers et on va de l’avant avec une refonte en profondeur. Si l’on se fie aux années passées, une fois rendu à la date limite des transactions, il y a bien peu de vendeurs à cause de la parité, ce sera là une occasion en or !

PLUS DE NOUVELLES