Carey Price au premier rang grâce à son futur salaire?

Est-ce que Carey Price mérite encore de figurer au premier rang des meilleurs gardiens de but au monde? Lorsque je jase avec des chums ou des collègues, certains croient que le cerbère qui protège le filet du Canadien depuis la campagne 2007-2008 demeure surestimé. Ça me choque un tantinet.

« Price a gagné quoi? »

Parce qu’il n’a pas de Coupe Stanley dans son coffre, il n’a rien gagné? Médaille d’or chez les moins de 20 ans, médaille d’or aux Olympiques, médaille d’or à la Coupe du monde, le trophée Calder (AHL). C’est quoi ça, si ce n’est pas gagner?

« Ouin, mais il avait une équipe devant lui! »

Matt Murray a raflé deux Coupes Stanley avec les deux meilleurs joueurs au monde pour aider sa cause. Carey Price n’a pas ce luxe-là à Montréal. Pour ma part, je demeure très à l’aise (et très d’accord) avec le numéro un du top réalisé par NHL.com. Price est bel et bien un meilleur gardien que Braden Holtby et Sergei Bobrovsky right now.

Avec le contrat qu’il a signé (contrat qui le payera comme le meilleur gardien), c’est peut-être normal qu’il soit le 1er d’un top-10 comme ça… surtout avant même que son contrat commence. Le sera-t-il lors de ses quatre ou cinq dernières années de son entente?

Pour ceux que ça intéresse, voici comment le site a procédé pour édifier son top :

Matt Murray arrive au quatrième échelon. Est-ce un peu haut? Marc-André Fleury ne s’est même pas faufilé dans ce palmarès. Cependant, le pire dans tout ça : Où est Cory Schneider? En même temps, ce type de palmarès est toujours discutable et subjectif…

Je me suis amusé à sortir le salaire de ce top-10 : Price (10.5 millions $), Holtby (6.1 millions $), Bobrovsky (7.425 millions $), Murray (3.75 millions $), Dubnyk (4.33 millions $), Quick (5.8 millions $), Talbot (4.166 millions $), Lundqvist (8.5 millions $), Jones (3 millions $) et Rinne (7 millions $).

On constate que Price gagnera un salaire de fou versus ses (meilleurs) collègues gardiens de but du circuit Bettman.

Price est tellement bon que grâce à lui, il forme aussi le meilleur duo du circuit avec Al Montoya. Montoya peut certes dire merci à Price puisque peu importe l’auxiliaire, le tandem du Canadien serait classé numéro un. Et ça, ça se paye!

Price, le meilleur au monde? Oui!

PLUS DE NOUVELLES