betgrw

Canadiens : une triste fin de saison à prévoir

On aura droit au retour du hockey des Canadiens cette semaine. Ce sera tranquille en début de semaine, alors que le CH affrontera les Capitals demain soir à Washington… et qu’il ne jouera pas avant samedi après-midi par la suite. Ça donnera du temps à Martin St-Louis et ses hommes pour corriger quelques lacunes collectives. Rares sont les séquences où l’équipe peut autant pratiquer sans avoir à disputer des matchs durant la saison régulière.

Samedi et dimanche après-midi, le club recevra tour à tour la visite des Stars et des Blues en après-midi (13h00), comme c’est le cas depuis plusieurs années durant le weekend du Super Bowl. Ça signifie que toutes les rencontres de la semaine seront diffusées sur les ondes de RDS. #PasDeHockeyDuSamediSoir

Le CH aura toutefois un nouveau et plus beau visage cette semaine.

First, Sean Monahan a été échangé aux Jets de Winnipeg. Dire qu’il va manquer à l’équipe, autant sur la glace que dans le vestiaire, est un euphémisme.

Second, Kent Hughes et Jeff Gorton ont procédé au rappel de Lucas Condotta, qui avait été cédé au Rocket tout juste avant le break du match des étoiles. Le gars a disputé deux matchs cette saison dans le show… des rencontres au cours desquelles il a joué 6:36 et 5:20. Il sera au mieux le quatrième centre en attendant le retour d’Alex Newhook.

Third, le Canadien a fait signer une entente d’un an et demi à Brandon Gignac, un petit gars de chez nous à Repentigny. Gignac n’est pas le plus costaud (5’11 et 180 livres), mais il est l’un des plus rapides. Il possède également toute une vision de jeu ; le fait qu’il soit ce matin le cinquième meilleur pointeur de la Ligue américaine le prouve.

Gignac est passé par la ECHL après avoir disputé son seul match dans la LNH. Il n’a jamais abandonné. Il mérite amplement ce contrat et le privilège de jouer pour le Canadien de Montréal.

Mais…

Lucas Condotta ne joue pas toujours au centre à Laval. Ce weekend, il a d’ailleurs été employé à l’aile puisque Philippe Maillet, Brandon Gignac, Mitchell Stephens et Jan Mysak étaient les quatre centres de J-F Houle. Au moins, Gignac est un vrai joueur de centre, lui.

Ce matin, la ligne de centre du Canadien ressemble donc à ceci : Nick Suzuki, Jake Evans, Brandon Gignac et Lucas Condotta. On va se dire les vraies choses : ça fait dur pour une équipe de la LNH.

Alex Newhook – qui s’est entraîné sans restriction hier – risque de devoir être employé au centre lors de son retour, même s’il est bien meilleur à l’aile qu’au centre. Ça ne réglera donc pas tout.

Dire qu’en début de saison, on avait Suzuki, Monahan, Dach, Newhook, Evans, Dvorak et j’en passe comme options au centre…

Conclusion : la saison 2022-23 s’est totalement écroulée lorsque Sean Monahan s’est blessé et qu’il n’est pas revenu au jeu. C’est exactement ce qui risque de se produire à partir de maintenant. Le CH se retrouve ce matin à 10 points d’une place en séries… avec encore 33 matchs à disputer. Il ne remontera pas.

Les probabilités de voir le club faire les séries se situent aux alentours de 2 % selon les différents modèles statistiques… mais celles de voir le club s’effondrer frôlent les 100 % selon des études poussées moi. C’est juste plate que les Blackhawks, les Sharks et les Ducks soient très/trop loin derrière le CH. #Loterie

33 matchs avec Condotta, Evans, Gignac, Pearson, Pezzetta, Ylonen, Armia, Harvey-Pinard, Gallagher (après sa suspension)… disons que le spectacle offensif au Centre Bell ne vaudra pas très souvent le prix d’un billet dans les Rouges. Je veux bien croire que la jeune défensive montréalaise est intéressante, ce n’est pas la défensive d’une équipe dans la cave qui donne un spectacle et qui attire les gens.

En souhaitant que ce soit la dernière saison de tanking et de désespoir ! Kent Hughes, Jeff Gorton et Geoff Molson parlent comme des gars qui oseront viser la séries l’an prochain. J’espère que ce ne sont pas que des mots en l’air…


Pourquoi pas Lias Andersson ?
Même avec des changements effectués au niveau médical et thérapeutique, le passé aura été garant du futur : le Canadien a dû dealer avec plusieurs blessures au centre cette saison : Dvorak, Dach, Newhook…

Et il doit maintenant affronter sa fin de saison sans Sean Monahan en uniforme.

Pour palier ces absences au centre, Kent Hughes a fait appel à Mitchell Stephens, Lucas Condotta et Brandon Gignac au cours des dernières semaines…

Mais je me demande pourquoi n’a-t-il pas fait signe à Lias Andersson.

Le gars a déjà joué dans la LNH. Il mesure 6’1. Il a été repêché par Jeff Gorton à New York. Il joue au centre (et à l’aile). Il a 22 points en 26 matchs cette saison à Laval (il a été blessé). Il affiche un différentiel positif.

Andersson connaît également une bonne séquence, ayant récolté 4 points à ses 3 derniers matchs… et 13 à ses 12 dernières parties.

(Crédit: Twitter/X)

Pourquoi lui avoir fait signer un contrat l’été dernier si on ne le rappelle pas quand on a besoin de gars comme lui ? Est-ce que sa relation avec Jeff Gorton lui nuit davantage qu’elle ne l’aide au final ?

Même s’il est plus à l’aise à l’aile qu’au centre… on a rappelé Condotta deux fois, dans un scénario pas mal semblable. Et Condotta (13 points en 40 rencontres) est pas mal moins dangereux offensivement.

Est-ce qu’on trouve qu’Andersson est mauvais sans la rondelle ? Come on !

Ce n’est pas comme si Joshua Roy et Emil Heineman, tous deux des ailiers rappelés plus tôt cette saison, étaient des futurs récipiendaires du trophée Selke.

Il y aura toujours des décisions que je ne comprendrai pas avec le Canadien de Montréal. Mais bon, qui suis-je pour challenger les calls de Jeff Gorton et Kent Hughes ?

Let’s go Lucas !

En rafale

– Ce sera une grosse journée dans le monde du sport / politique. #ConférencesDePresse

– Vous ne trouvez pas qu’on devrait tout de suite savoir quels seront les autres coûts nécessaires pour rénover l’intérieur du Stade olympique ET à qui/quoi il servira avant de prendre 1 milliard de deniers publics pour y installer un nouveau toit non-rétractable ? #ÇaVa ?

– Matias Coccaro a envie de tout casser lorsqu’il perd… même dans un jeu ludique à l’entraînement.

– La Coupe du Monde 2026 sera surtout américaine (et pas montréalaise du tout).

PLUS DE NOUVELLES