Canadiens en séries : Rasmus Dahlin est déçu, amer et frustré

La semaine dernière, je vous ai confié que les Devils et les Sabres auraient de bonnes raisons d’en vouloir au Canadien… qui se faufile en « séries », mais qui aurait bien pu devoir céder sa place aux Sabres si l’action avait été suspendue 24 heures plus tard dans le circuit Bettman.

Eh bien, Rasmus Dahlin (actuellement chez lui en Suède) l’a dit haut et fort durant le weekend :

https://twitter.com/rylanderjohan/status/1267334012701413377

« C’est weird actuellement. Nous avons joué deux matchs de moins que Montréal et trois points de moins. La prochaine partie que nous devions jouée avant que le coronavirus vienne tout foutre en l’air, c’était contre Montréal […] Ça aurait très bien pu être nous en séries (et non Montréal). » – Rasmus Dahlin

Dahlin avoue qu’il se sent comme un loser présentement, assis à la maison, et que ça le frustre considérablement (de ne pas pouvoir retourner en Amérique du Nord pour jouer au hockey comme le feront plusieurs de ses amis suédois)…

Avouant toutefois qu’il sera plus affamé que jamais la saison prochaine, après s’être autant senti comme un loser présentement.

Rappelons que le CH a récolté 71 points en 71 matchs cette saison, soit une moyenne de points par match de 1.000. Les Sabres ont terminé la saison avec 68 points en 69 matchs, eux, et ils avaient l’avantage sur le Canadien au chapitre du bris d’égalité (victoires en temps réglementaire). Une victoire (en temps régulier ou supplémentaire) le 12 mars dernier et ce seraient les Sabres qui se prépareraient à affronter les Penguins et non le Tricolore.

Une seule victoire de plus en fait, peu importe quand dans la saison, aurait envoyé les Sabres en ronde de qualification…

Dieu sait que du hockey éliminatoire aurait fait du bien aux partisans ET aux joueurs des Sabres.

Parlez-en aussi à Rasmus Ristolainen et Jack Eichel… Leur déception, voire même leur frustration, est plus que palpable!

Pas sûr qu’on aurait droit à des articles sur les Penguins qui auraient peur de Linus Ullmark par contre…

Quand on vous dit que le Canadien entrera dans ce tournoi éliminatoire par la porte d’en arrière… notamment en raison de son marché télévisuel, on ne ment pas!

Souhaitons aux Sabres de remporter la loterie, rendu là

PLUS DE NOUVELLES