Bruce Cassidy compare David Pastrnak à Guy Lafleur

Aujourd’hui au Centre Bell, c’est la soirée Guy Lafleur. La légende du Canadien sera honorée avant la rencontre opposant le Canadien aux Bruins de Boston.

L’hommage est même déjà commencé à l’extérieur de l’amphithéâtre.

L’entraîneur-chef des Bruins, Bruce Cassidy, vivra une soirée spéciale même s’il sera sur le banc des visiteurs. Natif d’Ottawa, Cassidy a toujours été un partisan des Bruins. Toutefois, sa mère était une partisane du CH. Il n’y avait aucune équipe établie à Ottawa à cette époque.

Ma mère [Louise Lalonde] était une grande partisane du Canadien. Je regardais souvent le CH à la télévision et cette équipe gagnait souvent. Mon cœur de jeune partisan des Bruins trouvait ça difficile.

Il n’y avait pas d’équipe de la LNH à mon époque à Ottawa. Les jeunes dans mon quartier encourageaient le Canadien. J’étais un des seuls à me ranger dans le camp des Bruins. – Bruce Cassidy

Maintenant l’entraîneur-chef de l’équipe de son enfance, Cassidy sera présent à l’hommage de l’un des préférés de sa mère. Même s’il est du côté ennemi, Cassidy est capable de reconnaître l’énorme talent de Guy Lafleur. Si bien, qu’il l’a comparé à son protégé, David Pastrnak. Il a également comparé Patrice Bergeron à Jean Béliveau.

Je l’ai déjà dit. Mais Pastrnak me fait penser à un Guy Lafleur des temps modernes de la façon qu’il décoche ses tirs. Il a aussi une personnalité flamboyante et il aime interagir avec les partisans. Et Patrice Bergeron me fait penser à Jean Béliveau pour son talent et sa classe. – Bruce Cassidy

Parlant de Bergeron, il s’agira d’une soirée très émotive pour lui aussi. Son père, Gerard Cleary, idolâtrait Lafleur et racontait à son fils de nombreuses histoires sur le numéro 10.

Mon père [Gerard Cleary] me racontait des souvenirs de l’époque de Guy avec les Remparts de Québec. Il a fait la pluie et le beau temps dans la LHJMQ avant de partir avec le Canadien. Mon père aimait partager des histoires. – Patrice Bergeron

Déjà assurés de participer aux séries, les Bruins tenteront de rattraper le Lightning de Tampa Bay au troisième rang de l’Atlantique face à la pire équipe de la LNH. Pour le CH justement, il tentera de mettre fin – ou non – à une série de huit défaites.

En rafale

– Confirmé.

– Good.

– Trop fort.

– Comme depuis le début de l’année dans le fond.

– Harry vaut sortir de Boston.

– Wow.

PLUS DE NOUVELLES