Brendan Gallagher risque de toucher entre 5 et 8 millions $ annuellement

Brendan Gallagher représente l’une des meilleures aubaines du circuit Bettman depuis quelques années.

L’attaquant du Canadien touche un salaire moyen de 3,75 millions $ depuis la saison 2015-16 et il disputera l’an prochain la dernière année de ce contrat de six ans. Il aura droit à l’autonomie complète à l’été 2021.

Il a inscrit plus de 30 buts lors des deux dernières campagnes et il en a déjà 14 cette saison. Si tout se passe bien, il franchira à nouveau le cap des 30 filets.

Et Gallagher n’a pas raté un seul match au cours des trois dernières saisons, en comptant celle en cours.

Inutile de vous indiquer que Gallagher aura droit à une superbe augmentation salariale en 2021-22…

La plupart des partisans espèrent que Marc Bergevin saura convaincre son leader de rester à Montréal. Même si Gallagher aura 29 ans et qu’il approchera dangereusement des années où un joueur de son style commence à régresser.

Ron Fournier a indiqué sur les ondes du 98,5 FM hier soir que Marc Bergevin devra récompenser toutes les années offertes par Gallagher à un salaire relativement bas dans le prochain contrat du #11.

« Quand tu vas négocier avec Gallagher, tu vas prendre en considération ce qu’il t’a donné. Gallagher a été le choix du Canadien. Il a toujours porté le CH. Il l’a tatoué, le CH. Il veut terminer sa carrière à Montréal. Il veut peut-être un jour et il doit peut-être un jour devenir le capitaine de cette équipe. » – Ron Fournier

Bref, il faudra allonger de gros dollars à Gallagher pour qu’il accepte de rester à Montréal. Il faudra tenir compte de ce que Gallagher a offert à l’équipe durant toutes ces années. Marc Bergevin devra le faire.

Selon Fournier, les négociations avec Gallagher devraient bien se passer et non, elles ne devraient pas prendre une tournure désastreuse à la Radulov. Ron a même osé parler d’un contrat à long terme de 5 à 8 millions $ par saison.

Fort probablement plus près du 7 ou 8 millions $ que du 5, si vous voulez mon avis.

Lorsqu’il tentera de prolonger le contrat de Gallagher, Marc Bergevin devra garder en tête qu’il aura aussi Cole Caufield, Max Domi et Paul Byron comme petites attaquants.

C’est pourquoi je crois qu’à moyen terme, Byron devra partir. Aussi bon et aussi énergique soit-il. Le CH devra se grossir un jour ou l’autre pour espérer faire un long bout de chemin au printemps.

En fait, pour tout simplement espérer jouer au hockey à la mi-avril…

À noter que l’agent de Gallagher et le Canadien pourront débuter de négocier dès le 1er juillet prochain.

PLUS DE NOUVELLES