betgrw

Brendan Gallagher expulsé du match pour un coup illégal à la tête

Ce soir, le Canadien est au Centre Bell pour y affronter les Islanders. On parle d’un match assez émotif (notamment en raison de la présence de Patrick Roy), mais jusqu’à maintenant, les deux équipes ont globalement contrôlé leurs émotions.

Par contre, en troisième période, on a eu droit à un débordement, alors que Brendan Gallagher y a été d’un coup illégal à la tête d’Adam Pelech.

Il a été expulsé pour son geste… et on peut penser qu’une suspension l’attend.

C’est un geste qui est assez difficile à expliquer, considérant que Gallagher n’est pas un joueur vicieux. Il est un gars intense et physique, certes, mais il n’est pas un habitué des coups salauds pour autant.

Cela dit, son coup à la tête de Pelech est complètement inacceptable, et il méritait vraiment d’être expulsé sur la séquence. La question, désormais, c’est de savoir s’il sera suspendu… et on peut penser qu’il le sera.

Il est encore tôt pour s’avancer sur la possible durée de son absence (si absence il y a, évidemment), mais comme il risque d’être suspendu pour plus d’un match (s’il est suspendu), son absence pourrait se prolonger au retour de la pause du Match des étoiles, étant donné qu’il ne reste plus qu’un match au Tricolore avant la pause.

Dans tous les cas, cela dit, c’est dommage que Gallagher ait commis un geste de la sorte.

Surtout qu’il a écopé d’une pénalité majeure avec huit minutes à faire à la rencontre alors que le CH menait 3-1. C’était vraiment inutile dans tous les sens du terme.

Souhaitons le meilleur à Pelech, parce que c’est le plus important en ce moment. Il a mangé un dur coup, vraiment.

Prolongation

Ce n’est pas la première fois cette saison que Gallagher écope d’une mauvaise pénalité en fin de match.

Mais comme le note Arpon Basu, c’est le cas le plus extrême, en tout cas.

Notons que Gallagher n’a jamais été suspendu depuis le début de sa carrière. Il n’a simplement qu’une amende à son dossier, qui date de novembre 2021.

Ça pourrait faire en sorte que sa sentence ne sera pas « trop pire », mais la gravité du geste devrait peser lourd dans la balance.

PLUS DE NOUVELLES