Brendan Gallagher : de retour le 12 février? | Bergevin a de quoi être fier de Will Bitten | Un nouvel avantage numérique pour le CH

Brendan Gallagher a affronté les médias pour la première fois depuis sa blessure à la main (4 janvier) et il a donné des détails au sujet de celle-ci. Pas de cachette, des détails très précis!

Gally à une date en tête puisqu’il vise un retour 39 jours à compter du moment où il s’est blessé. Il devrait donc renouer avec l’action le 12 février, contre les Bruins de Boston (à Boston). S’il n’y a pas de recul avec sa blessure… 

Le petit guerrier aurait dû conserver sa protection supplémentaire… peut-être qu’il ne serait pas sur la touche en ce moment.

Toujours au sujet des joueurs blessés : Pas de recul pour Andrei Markov.

Je crois qu’il faudrait expliquer la définition de recul au coach

Michel, David Desharnais et Andrei Markov ont donc eu « un recul » dans leur rehab, ce n’est pas sorcier.

Un espoir du Canadien qui a beaucoup de succès et de chien
Will Bitten a été repêché au troisième tour (70e) par le Canadien lors du dernier encan et cette sélection semble très prometteuse pour l’organisation.

Bitten est tout simplement phénoménal en ce moment. Il est carrément en feu. L’espoir du Canadien a récolté trois points (2 buts, 1 passe) hier.

Le petit numéro 41 a d’ailleurs décroché la première étoile du match après une performance aussi spectaculaire.

Il a cumulé un impressionnant total de 19 points (12 buts et 7 mentions d’aide) lors de ses 16 derniers matchs. Il a enregistré au moins un point à ses quatre dernières rencontres. Cette saison, il a une fiche de 16 buts, 17 mentions d’aide, pour 33 points en 38 matchs.

Un joueur de ce type peut rapidement faire sa place dans le show. À l’instar de Brendan Gallagher, il est un catalyseur qui travaille constamment avec ardeur et qui excelle dans les situations de « pression ». Il patine bien et il est doté d’un hockey sense nettement au-dessus de la moyenne.

Jouera-t-il avec le CH l’an prochain? Les chances sont TRÈS minimes, mais son caractère fait en sorte qu’il pourrait se faufiler rapidement jusqu’à la Ligue nationale. Rapidement, je parle entre 3 et 5 ans.

En rafale
– Le Canadien y va avec les probabilités, il utilisera lui aussi quatre attaquants sur son avantage numérique.

Je parlais justement plutôt cette semaine que les équipes qui utilisent cette stratégie ont beaucoup de succès dans cette facette.

– Afin de retourner avec le club-école, Chris Terry était obligé de repasser par le ballottage (règle du 10 matchs ou du 30 jours).

– Le Canadien s’est quand même bien débrouillé pendant l’absence d’Alex Galchenyuk.

– Max Pacioretty avait de fidèles partisans ce matin lors du morning skate habituel.

PLUS DE NOUVELLES