Brandon Gignac signe un contrat de deux ans avec le Rocket

Le Rocket nous a permis de vivre des émotions assez fortes lors de son parcours en séries éliminatoires dans la Ligue américaine de hockey. En bout de ligne, les hommes de Jean-François Houle se sont fait battre en finale de conférence de l’Est par les Thunderbirds de Springfield.

Cette année à Laval, on a été en mesure de voir une tonne de Québécois en action. Et c’est possiblement l’une des raisons qui expliquent pourquoi l’équipe était si agréable à suivre lors de la dernière saison.

L’un des joueurs qui a su se faire aimer par les partisans, c’est Brandon Gignac. Ce dernier a connu une bonne (première) saison sous les couleurs de Rocket et l’intensité qu’il amenait sur la glace match après match a fait en sorte qu’il est rapidement devenu l’un des favoris de la foule.

Gignac se retrouvait sans contrat en vue de la prochaine saison, mais cela est maintenant chose du passé. L’organisation du Rocket a confirmé par le biais de son compte Twitter une nouvelle entente de deux ans avec le joueur québécois plus tôt ce matin.

Il s’agit d’un contrat de la Ligue américaine, à un volet.

Brandon Gignac n’est peut-être pas le joueur le plus offensif sur terre… mais s’est avéré très efficace pour J-F Houle lors de la dernière année.

Le principal intéressé est capable de tirer son épingle du jeu offensivement (il a cumulé dix buts et 28 points à Laval cette saison) mais est surtout reconnu pour son jeu défensif et l’énergie qu’il peut apporter sur la glace.

Rappelons toutefois le but spectaculaire qu’il avait marqué contre les Marlies de Toronto en fin de saison pour aider le Rocket à solidifier sa position au classement dans la AHL en vue des séries éliminatoires.

Un patineur très, très rapide qui sait quand se porter à l’attaque et qui peut se comparer à Paul Byron. C’est de cette façon dont j’ai vu Gignac cette saison à Laval.

Il s’agit donc d’une bonne nouvelle pour le Québécois, pour l’équipe et pour Jean-François Houle, qui pourra compter sur le retour d’un vétéran qui s’est fait remarquer lors de la dernière campagne après avoir passé par la ECHL en 2020-2021.

En rafale

– Beau moment pour le nouveau venu.

– DeBrincat excité à l’idée de rejoindre les Sens.

– Quel est le plan des Leafs?

– Il y a eu des discussions entre Ron Hextall et Kent Hughes lors du dernier repêchage.

– À suivre!

PLUS DE NOUVELLES