Rumeur : Brad Richards, le prochain nom collé aux Canadiens? | Tyson Barrie c. Jacob Trouba? | En rafale

Après avoir attaché les noms de Steven Stamkos, Kyle Okposo, Andrew Ladd et Evgeni Malkin aux Canadiens de Montréal, c’est désormais le temps de coller celui de Brad Richards.

Richards ne cadrait pas à Detroit, selon ses dires, mais il désire tout de même poursuivre sa carrière de joueur dans un autre marché. S’il ne prend pas sa retraite cet été (de minces chances) ce sera dans 2 ou 3 ans. À 36 ans, il a ralenti considérablement depuis qu’il a quitté la Grosse Pomme, après avoir vu son contrat être racheté en juin 2014.

L’ancien de l’Océanic de Rimouski (dixit Félix Séguin) sera à nouveau sur le marché de l’autonomie à partir du 1er juillet. En 2014, il avait paraphé un pacte d’une saison et 2 millions $ avec les Hawks de Chicago pour aller gagner une coupe Stanley. En 2015, il a décroché un pacte de 3 millions $ ( plus bonus) avec les Wings afin de pivoter, pour la plupart du temps, un 4e trio.

En 2016, il devra peut-être se contenter d’une diminution de salaire puisqu’il n’a clairement plus l’étoffe qu’il avait jadis. Mais son niveau de leadership pourrait fortement intéresser plusieurs formations. Est-ce que le Canadien pourrait devenir une de celles-ci? Même s’il maîtrise bien la langue de Molière, je ne suis pas certain qu’il serait un fit pour la Sainte-Flanelle.

Mais… il pourrait devenir un fit parfait si Marc Bergevin parvenait à ajouter 2 ou 3 morceaux d’impact à son groupe. À partir de là, le Canadien pourrait miser la coupe et ajouter l’expérience de Richards à son groupe afin de pivoter la 4e unité. Je sais, ça déborde sur le bottom6… Cependant, il me semble qu’un Richards au lieu d’un Flynn, d’un Byron ou d’un Danault afin que le CH se trace un parcours intéressant en séries serait un ingrédient qui compléterait mieux la recette. #Gagnant #Expérience #Leader

Il est encore TRÈS loin de Montréal et il n’y débarquera possiblement jamais, mais je trouve que de l’ajouter à l’équation, si addition du top-6 il y a, pourrait devenir intéressant (à 1 million $).

Selon Bob McKenzie, Trouba serait un beau fit pour l’Avalanche?
Le cas de Jacob Trouba est loin d’être réglé du côté des Jets de Winnipeg et plusieurs directeurs généraux ont contacté Kevin Cheveldayoff afin de s’informer du jeune brigadier. Trouba aimerait arracher beaucoup de cash aux Jets et j’ai l’impression que les Jets ne sont peut-être pas prêts à lui donner un « gros » contrat tout de suite. Je pense qu’ils misent davantage sur un contrat « transitoire ».

Cela dit, du côté de l’Avalanche, le Roy Patrick ne semble plus vouloir de Tyson Barrie, un autre jeune quart-arrière qui deviendra agent libre avec compensation à partir du 1er juillet. À partir de là, c’est facile d’imaginer un scénario… Pourquoi ne pas conclure un pacte Barrie contre Trouba, les gars? De cette façon, il n’y aurait personne de perdant (ou presque). #RFA #Switch

C’est toujours facile de spéculer, mais quand les « grands » commencent à en jaser, ça devient un tantinet plus sérieux.

En rafale
– Est-ce que tous ces « miles » parcourus par les Sharks de San Jose peuvent justifier qu’ils sont plus amorphes que les Penguins de Pittsburgh lors de cette finale?

– L’idole de Joel Ward semble être le célèbre Jackie Robinson à qui il voue une admiration grandiose. [JDM]

– Je suis tellement d’accord avec ce titre qui mentionne que l’ajout de Kirk Muller au groupe d’entraîneurs pourrait devenir un coup de circuit du Canadien.

– Le petit Johnny Gaudreau a fait le bonheur d’un enfant victime du feu de Fort McMurray :

– Y a-t-il quelqu’un de réellement surpris dans la salle?

– Même si Daniel Brière n’a plus aucun lien avec le Canadien, il demeure très très excité de retour de Captain Kirk avec le Canadien de Montréal. [LaPresse]

– Lucian Bute n’a absolument rien à se reprocher et il n’est aucunement timide d’offrir des entrevues.

PLUS DE NOUVELLES