Bob Hartley n’a pas perdu sa saveur : pas de bouillie pour les chats | Steven Stamkos est très loin de Toronto | En rafale

Bon début de soirée à tous et à toutes!

Bob Hartley, c’est un vrai. Malgré qu’il vient de vivre un congédiement où il a senti un vide et où il a été dévasté, il a tout de même tenu à répondre aux questions de Jean-Charles Lajoie via le 91.9 Sport. Il avait l’air super bien et il a offert des propos colorés, à la saveur « Bob Hartley ». Ce fut une entrevue singulière où JiC a laissé piloter Hartley.

Et il a même mentionné que Brian Burke et Brad Treliving étaient des amis. C’est drôle, mais j’ai tendance à le croire parce que Bob Hartley n’est pas du genre à offrir de la bouillie pour les chats.

Et il y est même allé de ses réponses colorées habituelles pendant une conférence post-congédiement.

Hartley n’a jamais senti la différence de philosophie sur certaines choses évoquées par le directeur gérant des Flames de Calgary, Brad Treliving. Évidemment, il se dit déçu puisque la formation qu’il a guidée pendant quatre saisons est en train d’éclore et il ne sera pas en mesure de vivre cette éclosion. Il a toutefois vécu quatre saisons extraordinaires au sein d’une organisation exemplaire.

Juste comme ça, Brian Burke avait avisé Hartley, lors du départ de son chum Feaster, qu’il était son homme, mais que le nouveau directeur général qui allait entrer en poste (Treliving) avait l’option de choisir son coach. Il a finalement conservé les services du coloré entraîneur… et il a même fini par se lier d’amitié avec lui. Toutefois, il a aussi fini par le remercier pour des raisons nébuleuses.

Fidèle à son habitude, Hartley fera preuve de fierté et se relèvera rapidement de cette épreuve. Il a déjà tourné la page (façon de parler) et il est prêt à rebondir (à Ottawa?).

Ça, c’était Brian Burke qui tentait d’expliquer le congédiement de Bob Hartley…

Au final, je souhaite la meilleure des chances à un homme d’exception et à un coach extraordinaire.

Steven Stamkos et/ou Jonathan Drouin?
Selon les dires de Dave Andreychuk, Steven Stamkos sera encore le capitaine du Lightning de Tampa Bay la saison prochaine. Selon l’ancien capitaine et vice-président du Lightning, conserver les services de Steven Stamkos serait primordiale pour Steve Yzerman puisqu’il a été lui-même une vedette et il comprend ce rôle (image d’une concession).

Andreychuk a-t-il dit des choses qu’il sait, mais qu’il ne peut pas officialiser?

Donc, est-ce que la prédiction de Georges Laraque se réalisera? Celle de voir Stamkos signer un pacte avec les Maple Leafs de Toronto? S’il paraphe un nouveau pacte avec le Lightning, les gens de Montréal pourront également barrer le nom de Stamkos. Maudit que j’ai hâte que cette saga s’achève et que Stamkos signe son nom dans le bas d’un contrat. Ça fait six mois que l’on jase de ça.

Pour ce qui est de Jonathan Drouin, ça semble plus nébuleux, mais ses performances actuelles sont (plus que) positives pour la formation et positives pour sa valeur sur le marché. Selon moi, le pourcentage de chances que Drouin demeure à Tampa est un tantinet plus élevé qu’en janvier, mais il n’est certes pas de 100%.

Demandera-t-il encore un échange après la valse du printemps? Peut-être! Mais il a démontré à l’organigramme qu’il avait du caractère, qu’il était un guerrier et qu’il était un « gamer ». Cooper est finalement tombé en amour avec son numéro 27… 

En rafale
– Je suis d’accord avec Marc Bergevin Denis, le flambeau de l’équipe Canada que tenait Shane Doan pour les Mondiaux annuels du mois de mai est maintenant dans les mains des kids. [RDS]

Corey Perry devra s’imposer lors des Championnats s’il souhaite être invité à la Coupe du monde.

– Est-ce que la Ligue nationale finira par autoriser seulement les mises en échec le long des rampes? [JDM]

– Comment trouvez-vous le nouveau masque de Mike Condon pour les Mondiaux?

– Décidemment, la série opposant le Lightning aux Islanders est excessivement divertissante et nous propose plusieurs choses inusitées. [25S]

– Barry Trotz a décidé d’habiller Mike Weber et de rayer Nate « je suis peureux » Schmidt.

– Ivan Provorov, un défenseur dans la liste de prospects des Flyers de Philadelphie, a été nommé le défenseur par excellence au sein de la WHL.

– Si ça vous tente, voici comment faire afin de poser des questions à l’ancien capitaine du Canadien, Brian Gionta :

– Conor McGregor s’est encore fait aller le clapet en mentionnant qu’il était le roi des pay per view puisqu’il avait battu les chiffres de Brock Lesnar. [25S]

– Hein? Ça mérite un « lol » du jour, non?

PLUS DE NOUVELLES