Bleu Blanc Noir : Retrouver la bonne voie à Seattle I Le Général I Pas de fumée sans feu I Dans l’abri

Bon samedi à tous,

Votre Impact est de retour en action ce soir après une trop longue pause de deux semaines! Les montréalais fouleront le Century Link Field des Sounders de Seattle à 22h ce soir et tenteront d’obtenir une deuxième victoire à l’étranger en 2016.

Le scénario en vue du match de ce soir est bien connu pour Montréal cette saison; Seattle est considérée comme une équipe élite en MLS mais connaît un début de saison très difficile, en-deça des attentes. Avec trois défaites en autant de matchs, dont deux à domicile, en plus d’une défaite décevante en Ligue des Champions, la pression augmente de jours en jours à Seattle. Pour le Seattle Times, une défaite face à l’Impact remettrait en question le poste de l’entraîneur Sigi Schmid.

Seattle sera donc une équipe affamée ce soir et voudra en mettre plein la vue devant des partisans qui sont réputé comme parmi les plus bruyants de la ligue.

« Ne pas réveiller le géant qui dort ». Voilà qui devrait être la devise de Mauro Biello ce soir. L’échec contre Dallas est frais dans la mémoire des montréalais et ils se doivent de ne pas sous-estimer l’équipe menée par l’international américain Clint Dempsey.

IMFC x SEATTLE
Ce sera le 5ème duel entre ces deux équipes depuis que l’Impact a rejoint la MLS, une confrontation toute à l’avantage bleu blanc noir qui a su garder une fiche de 3 victoires et 1 défaite contre la puissante formation de l’Ouest américain.

Les Sounders ont de la difficulté à trouver le font du filet en ce début de saison avec seulement deux buts marqués. Avec les Nelson Valdez, Clint Dempsey, Jordan Morris et le nouveau venu Hercules Gomez, ils ne devraient pas tarder à débloquer, la défensive de l’Impact doit s’attendre à être débordée.

À quoi ressemblera cette défensive, justement? On sait que Laurent Ciman s’était blessé à la cheville droite la semaine dernière, mais il a recommencé à s’entraîner avec le groupe malgré la douleur. En général qu’il est, il veut absolument jouer et Biello devrait faire appel à lui, mais sera-t’il à 100%?

Ambroise Oyongo, de son côté, n’est toujours pas remis de sa blessure au genou et est demeuré à Montréal. Qui sera appelé à le remplacer? Hassoun Camara est la solution logique, mais il eu une soirée difficile (c’est un euphémisme) contre les rapides ailiers du FC Dallas. Celui qui est devenu le meneur de l’histoire de l’Impact pour les minutes de jeu aura-t’il droit à un deuxième départ consécutif? Mauro Biello choisira-t’il plutôt de donner une chance à Maxim Tissot? Ou encore de déplacer Victor Cabrera en latéral et d’amener Wandrille Lefèvre aux côtés de Laurent Ciman? On aura la réponse quelques heures avant le match, mais on s’ennuie curieusement un peu d’Eric Miller ces jours-ci à Montréal… Manque de profondeur défensive.

Après la difficile terrible soirée du duo Mallace-Alexander en milieu de terrain il y a deux semaines, nul doute que Mauro Biello souhaitera faire quelques ajustements à son alignement. Marco Donadel n’a toujours pas reçu le feu vert et n’a pas accompagné l’équipe à Seattle, mais c’est tout le contraire pour le capitaine Patrice Bernier qui s’est entraîné avec l’équipe et devrait participer à un premier match cette saison. Le québécois devrait logiquement remplacer Mallace dans le XI partant, mais rien n’est confirmé pour le moment. Espérons-le!

Le possible retour de Patrice Bernier devrait aider à favoriser un lien plus fluide entre le milieu et l’attaque, ce qui a fait cruellement défaut contre Dallas. Piatti, Shipp, Ontivero et Venegas ne manquent pas de talent offensif, mais ils ne sont pas pour autant reconnus comme des joueurs qui redescendent bas appuyer leurs coéquipiers, d’où l’importance d’avoir des milieux défensifs efficaces, rapides, qui n’hésitent pas à faire circuler le ballon et à redémarrer l’attaque. Vous aurez compris que je ne viens pas exactement de décrire Calum Mallace…

Avec deux semaines d’entraînements depuis le dernier match, on doit s’attendre à voir un Impact bien préparé, incisif, opportuniste et surtout prêt à jouer 90 minutes dans le tapis! C’est ce qu’il faut si l’équipe veut se maintenir comme leader dans l’association Est et demeurer positionner pour les séries toute l’année. Un début de saison au-delà des attentes n’est pas pour autant gage de succès, ai-je besoin de citer en exemple un autre club montréalais?

Vous pouvez visionner les commentaires d’avant match de Mauro BielloNacho Piatti et Harry Shipp, l’équipe semble prête et fébrile de sauter sur le terrain. D’ailleurs, la transparence de Biello lorsqu’il examine les difficultés et tendances de son club est vraiment rafraîchissante!

Mon XI partant pour le match de ce soir serait: Bush; Toia, Ciman, Cabrera, Camara; Bernier, Alexander; Piatti, Shipp, Ontivero; Oduro.

LE GÉNÉRAL ET NINA
Laurent Ciman n’est à Montréal que depuis un peu plus d’un an, mais il est déjà l’un des favoris de la foule et la coqueluche des montréalais. C’est connu, nous avons toujours aimé les guerriers au Québec, et Ciman en est l’exemple parfait.

Vous le savez déjà probablement, Laurent Ciman a accepté de venir à Montréal d’abord et avant tout parce que sa fille est atteinte d’autisme et que le Québec est reconnu internationalement pour ses avancées dans ce domaine. On aime bien chialer sur notre système de santé mais voilà enfin une occasion d’en être fier.

Il n’en demeure pas moins qu’il aurait été facile, et même acceptable, pour Ciman et sa famille de s’installer ici et de profiter des soins offerts à sa fille sans trop s’impliquer. Mais fidèle à son surnom de Général, Laurent Ciman nous démontre que ce n’est pas seulement sur le terrain qu’il est un exemple à suivre.

Le défenseur belge a accepté d’être président d’honneur du salon de l’autisme qui se tiendra à Montréal du 31 septembre au 2 octobre prochain, en plus de leur remettre un don substantiel.

Pas encore rassasié, Ciman et sa famille ont également accepté d’être porte-paroles du Défi FRAS, une course amicale qui se tiendra le 11 juin prochain où tous sont invités à participer afin d’amasser des fonds pour aider les personnes souffrant d’une déficience intellectuelle.

Certes, Laurent Ciman fait tout cela pour le bien-être de sa petite fille Nina, mais rien ne le force à s’impliquer autant. S’il le fait, c’est parce qu’il se sent investis d’un devoir de faire connaître la cause ainsi que de redonner à son prochain. Général sur le terrain, sans aucun doute, mais Général dans la vie,d’autant plus.

Le quotidien La Presse a d’ailleurs préparé un reportage très complet sur la vie de la famille Ciman au Québec et sur les améliorations que connait la petite Nina depuis son entrée dans le système québécois. Le dossier est agrémenté d’une courte vidéo à voir absolument qui vous permettra de découvrir l’homme, le mari et le père avant le défenseur étoile. À voir!

SOUMARÉ, ENCORE.
L’histoire Soumaré a amplement fait jaser cette semaine, et je n’ai pas envie d’y revenir en profondeur mais il y a tout de même quelques points que je me dois d’aborder.

Le défenseur malien est débarqué à Montréal mercredi pour y tenir une conférence de presse où il disait vouloir expliquer ses accusations. Le résultat fut… mitigé décevant. Il s’est d’ailleurs présenté malgré une mise en demeure envoyée par les avocats de Nick De Santis

Soumaré a réitéré les accusations qu’il avait tenu la semaine dernière, toujours sans y amener de preuves concrètes. Selon lui, son trouble du spectre de l’autisme lui permet de « voir et sentir des choses que les autres ne voient pas ». Il a également rappelé la commotion cérébrale qu’il a subi l’an dernier et qui le fait encore souffrir. Il semblait d’ailleurs à bout de souffle, épuisé, confus…

Au-delà de ses accusations sans fondements, il a de mon point de vue perdu beaucoup de crédibilité lorsqu’il a voulu donner un exemple. Selon lui, Victor Cabrera n’a obtenu son poste en défense centrale au dépend de Wandrille Lefèvre que parce que son agent est un ami proche de Nick De Santis. Peut-être est-ce vrai, mais il n’en demeure pas moins que Cabrera est plus jeune, plus talentueux, plus utile à l’Impact que Wandoo, même si je l’adore. Difficile d’y voir un scandale ou un complot.

Bref, que ses accusations soient fondées ou pas, il est très difficile de croire Bakary Soumaré sur parole, d’autant plus que sa façon de procéder est ce qui nuit le plus au message qu’il veut passer. Il est actuellement son propre pire ennemi…

Je me dois d’apporter un certain bémol. Qu’il ait raison ou pas, il est très rare qu’il y ait de la fumée sans feu.

Vous me direz que c’est Soumaré qui met le feu à tout ce qui bouge, mais force est d’admettre que c’est loin d’être la première fois que des histoires sur l’ingérence et l’arrogance de Nick De Santis circulent. Les journalistes, au lieu de nous décrire à quel point Soumaré est troublé ou rancunier, devraient-ils chercher ce qui se cache derrière cette fumée? N’est-ce pas aussi leur devoir/travail? Ont-ils peur de se mettre l’Impact à dos? C’est selon moi ce qui ressort de toute cette saga, qui n’a malheureusement pas servi à grand chose ou à grand monde jusqu’ici…

Si vous vous posez la question, l’Impact a eu la bonne idée de demeurer relativement discret dans ce dossier. Ils ont laissé passer la tempête et ont finalement émis ce communiqué jeudi dernier, court mais cinglant. À suivre… ou pas!

DANS L’ABRI
– Le joueurnaliste Patrick Leduc s’est exprimé sur l’affaire Soumaré au 5 à 7 cette semaine. Le joueur malien l’avait entre autres accusé d’être « politique » dans les notes qu’il accorde aux joueurs après chaque match, ce qui a bien fait rire le principal intéressé…

– En prévision du match de ce soir, 10 choses à savoir sur les dangereux Sounders de Seattle.

– Arcadio Marcuzzi espère que l’Impact saura retrouver les bonnes habitudes qui ont menées aux victoires en ouverture de saison.

– Avec la température printanière, l’Impact a du s’entraîner sous la pluie très souvent cette semaine. Devinez qui demeurait à l’intérieur? Roi mais pas nécessairement guerrier, le Drogba…

– Pour le rapide Dominic Oduro, toute cette pluie est surtout un problème pour sa chevelure…

https://twitter.com/freakyfast8/status/714463596412059648

– Avec la saison des Canadiens qui achève, les matchs des Blue Jays au Stade Olympique et les Alouettes qui reprendront l’action prochainement, le capitaine Patrice Bernier se questionne sur un sujet fortement actuel… Je me promets de vous dire ce que j’en pense prochainement!

– Le capitaine profite d’ailleurs de sa chronique hebdomadaire au RDS.ca pour nous faire part de sa hâte de retrouver le terrain avec ses coéquipiers, et de l’adrénaline impliquée qui lui manque!

– Pendant le congé de Pâques, Didier Drogba et Hassoun Camara se sont rendu à New-York et sont tombés sur un québécois bien connu!

AILLEURS EN MLS.
– La route du Canada vers la Coupe du Monde de Soccer en Russie en 2018 s’est complexifiée un peu plus mardi dernier alors que nos canadiens se sont encore inclinés contre le puissant Mexique, cette fois par la marque de 2 à 0. Les derniers matchs de groupe auront lieu au début septembre et le Canada se devra d’obtenir de bons résultats contre le Honduras et le Salvador s’il souhaite conserver un espoir…

– Pendant que l’équipe senior peinait contre le Mexique, l’équipe canadienne U20 battait l’équipe d’Angleterre U20 par la marque de 2 à 1. Un résultat surprenant qui est encourageant pour le futur du soccer canadien d’abord mais également montréalais alors que 4 joueurs de l’académie de l’Impact faisait partie de la formation! #BallouTabla #MeilleurGiguere #Pantemis #Dominguez

https://twitter.com/fcmontrealusl/status/715235599725232128

– La MLS est probablement la seule ligue qui ne fait pas de pause durant les joutes internationales. Pourtant, plus de 70 joueurs ont quitté leur équipe la semaine dernière pour rejoindre leur équipe nationale et plusieurs ont eu un réel impact, notamment Johan Venegas qui a marqué pour le Costa Rica.

– 2015 fût toute une année pour la meilleur joueuse québécoise Josée Bélanger. On lui souhaite que 2016 soit encore meilleure!

– En parlant de soccer féminin, 5 joueuses de l’équipe nationale féminine américaine accusent leur fédération de discrimination car ils reçoivent un salaire de beaucoup inférieur à leurs collègues masculins. Ces accusations relancent un débat qui a fait beaucoup jaser au Tennis récemment; les hommes et les femmes doivent-ils être rémunérés également dans le sport professionnel ou plutôt en fonction des profits de leurs industries respectives? Qu’en pensez-vous?

– L’attaquant vedette irlandais Robbie Keane a été opéré au genou droit et devra s’absenter de 4 à 6 semaines. #LAGalaxy

– En lien avec les accusations de Soumaré et les nombreux scandales à la FIFA, Le Footeur se demande si la MLS est à l’abri de la corruption.

Merci d’avoir lu et n’hésitez pas à partager, commenter ou échanger avec moi sur Twitter.

Je prédis un match nul de 1 à 1 ce soir, mais visons la victoire!

ALLONS

 

PLUS DE NOUVELLES