Blessure : Carey Price a rencontré un (deuxième) spécialiste à Pittsburgh après la saison

Carey Price jouera-t-il ou ne jouera-t-il pas l’an prochain? C’est la question à 1000 piasses.

Évidemment, alors que Kent Hughes s’est adressé à la presse montréalaise, de nombreux sujets ont été abordés, incluant celui de Price. Est-ce que le cerbère a un dossier plus clair aux yeux de la direction?

En ce moment, la réponse est non.

Ce qu’on sait de plus, tel qu’affirmé par Kent Hughes, c’est que le gardien a rencontré un spécialiste à Pittsburgh une fois la saison terminée. Il n’en a pas rencontré depuis.

Ce que cela veut dire, c’est que Price a rencontré un spécialiste à New York vers la fin de la saison avant d’aller en voir un à Pittsburgh quand la saison a pris fin. On ne sait pas ce que cela a donné.

Mais ce qu’on sait, c’est que Kent Hughes aimerait avoir de la clarté d’ici le 13 juillet, soit la date à laquelle le marché de l’autonomie s’ouvrira. Ceci dit, s’il n’en a pas à ce moment-là, il en aura un brin plus tard.

La manière dont son genou va répondre aux traitements va être prise en compte dans la décision.

Kent Hughes n’est pas dupe. Il sait que même si Price commence la saison (ou ne la commence pas, mais songe à revenir), il y a de l’incertitude. Le seul scénario dans lequel on sait ce qui se passera, c’est si Price ne joue pas du tout.

Il en va de même pour sa gestion de la liste des blessés à long terme et du 10.5 M$ qu’il peut en retirer. On s’entend que le Canadien doit vraiment avoir hâte d’échanger (le contrat de) Shea Weber, right?

Ce que je me dis dans tout ça, c’est que le Canadien attend de voir comment le gardien réagit aux traitements avant de prendre une décision. Mais le problème, comme on sait, c’est qu’on ne saura pas si Price peut jouer à moins de le voir jouer des matchs.

Et ça n’arrivera pas cet été.

Price, qui se serait fait suggérer une autre opération et qui a lui-même soulevé cette possibilité-là en fin de saison, va-t-il être opéré? Après tout, si les traitements ne donnent pas de résultats concluants, ça pourrait être une option.

La dernière fois que Price a rencontré un médecin, c’était il y a plusieurs semaines. Ses conclusions, le Canadien les a entendues et le gardien ne pourra pas tester son genou en situation de match (en mettant du poids sur celui-ci comme lors d’un match) d’ici la prochaine saison. Ce qui peut changer, dans les prochaines semaines, c’est s’il répond bien ou mal aux traitements.

Est-ce que ça sent la retraite par défaut? C’est possible.

En rafale

– C’est lui que les Coyotes avaient libéré parce que ce n’était pas la bonne personne de l’année.

– David Perron s’enligne pour rester à Saint-Louis.

– Oh. David Krejci de retour à Boston?

– Non, Jesperi Kotkaniemi n’est pas un joueur de séries. [Balle Courbe]

– Les Jets héritent du premier choix des Rangers cette année en fonction de la victoire de New York en deuxième ronde.

PLUS DE NOUVELLES