Blake Wheeler se fait soutirer le titre de capitaine à Winnipeg

Blake Wheeler fait partie de l’organisation des Jets depuis très longtemps. L’attaquant a commencé sa carrière à Boston où il a joué trois saisons, avant d’être échangé aux Thrashers d’Atlanta le 18 février 2011.

Rappelons que quelques mois plus tard, les Thrashers devenaient les Jets de Winnipeg. 

Le colosse de 6 pieds 5 pouces a été nommé capitaine de la formation avant le début de la saison 2016-2017 et a rempli le rôle à merveille depuis ce temps, selon Mathieu Perreault. Il était un gars aimé dans la chambre à l’époque où le Québécois jouait là, tel qu’il a affirmé ce midi à l’émission de La Poche Bleue.

Or, le nouvel entraîneur-chef de l’équipe, Rick Bowness, a tout de même décidé de lui soutirer son titre de capitaine. Pourquoi? Parce que Bowness souhaite avoir plus de gars avec un rôle de leader au sein de son équipe.

Il a déclaré en conférence de presse plus tôt aujourd’hui qu’il ne voulait plus que Wheeler mène l’équipe seul et aimerait voir d’autres joueurs se lever dans la chambre lorsque le temps est nécessaire.

Perreault a également déclaré qu’il trouvait la décision un brin bizarre et que cela pourrait vouloir dire que des changements s’en viennent à Winnipeg. 

Notons que les Jets ne comptent pas nommer de capitaine en vue de la prochaine saison, d’ailleurs. Et c’est là que ça devient intéressant.

Quand on pense aux meneurs de cette équipe, le nom de Mark Scheifele nous vient immédiatement en tête. Ce dernier fait partie de l’élite de la LNH et aurait très bien pu être le candidat choisi pour être le prochain capitaine de la formation.

Il s’est dit surpris de la décision du nouveau coach, ceci dit.

Est-ce que cela veut dire que Bowness n’a pas confiance en les aptitudes de leader de Scheifele? Possible. On sait qu’il y a eu toutes sortes d’histoires à propos de lui et sa relation avec ses coéquipiers qui semblait parfois houleuse…

Et le futur du principal intéressé à Winnipeg n’est pas assuré pour autant, lui qui disputera l’avant-dernière année de son contrat l’an prochain. Peut-être que cela aussi a joué dans la balance.

Mais bon. Au final, ça cache peut-être quelque chose en lien avec Scheifele. Il sera notamment intéressant de voir comment Wheeler va répondre, même s’il comprend la décision de l’entraîneur.

J’ai hâte de voir si cela aura un impact sur la glace, alors que les Jets tentent toujours de franchir la prochaine étape.

En rafale

– Au moins.

– Chanceux, lui!

– Des développements dans l’histoire d’Evander Kane à San Jose.

– Est-ce que cela va leur poser problème?

– Ça se poursuit.

PLUS DE NOUVELLES