« Je le vois jouer encore cinq ou six ans. » -Sergei Berezin, à propos d’Andrei Markov

Le collègue Jeff Drouin en parlait encore hier dans un article : Andrei Markov, toujours sans contrat, serait encore très utile au CH. Un constat partagé par une grande majorité de partisans et d’analystes.

Stu Cowan, du Montreal Gazette, a discuté avec Sergei Berezin, l’ancien agent et ami du #79, et il arrive au constat que le Russe, qui serait à la recherche d’une entente de deux ans et six millions $ par saison, pourrait bien enfiler un autre uniforme que celui du Tricolore au lancement de la prochaine saison si Marc Bergevin maintient son offre qu’il a qualifiée de finale il y a plus de dix jours.

D’ailleurs, selon Berezin, Markov serait en train d’étudier différents scénarios pour la suite de sa carrière.

Le CH se priverait alors d’un professionnel qui travaille avec acharnement. Quatre jours après son mariage, le week-end dernier, Markov a repris l’entrainement intensif, dont on a eu un aperçu à la fin juin.

Berezin est formel : il n’a jamais vu quelqu’un en aussi grande forme et aussi dédié à son entraînement. C’est ce qui fait que, malgré ses 38 ans, Andrei Markov a pu cumuler 36 points en 62 parties. Il va même jusqu’à croire que le défenseur pourrait jouer encore très longtemps.

« Tu peux voir qu’il y a encore le feu dans ses yeux. Je le vois encore jouer, je ne sais pas cinq ou six ans facilement. »

Voilà ici une prédiction audacieuse de la part de Sergei Berezin, mais qui sait? Si Jaromir Jagr l’a fait, d’autres peuvent le faire aussi.

PLUS DE NOUVELLES