Ben Chiarot a indiqué que les joueurs « rebondissaient » sur Cale Fleury

Même si Claude Julien a la critique facile envers ses jeunes, dont Cale Fleury, on ne peut ignorer le fait que ce dernier s’améliore match après match. Les jeunes, et même les vétérans, réalisent des erreurs puisque le hockey est un jeu d’erreurs. Il est impossible pour un joueur de ne jamais en faire… même pour Sidney Crosby. On peut les diminuer, mais on ne peut pas les éliminer. Bref, un kid qui amorce sa carrière est plus nerveux et il est en apprentissage, donc c’est normal que les erreurs se multiplient, mais c’est de cette façon qu’un entraîneur peut le corriger. Fleury a les deux pieds dans ce processus, donc à quoi bon le lancer sous l’autobus en entrevue d’après-match?

Enfin… Ben Chiarot, contrairement à Claude Julien, a livré de bons mots au sujet de son jeune coéquipier EN APPRENTISSAGE. Le colosse défenseur a indiqué que Fleury était lourd et qu’il surprenait les adversaires… parce qu’il a l’air d’un enfant. Il a poursuivi en précisant que les joueurs rebondissaient sur Fleury lorsque le jeune les frappait. Il en a d’ailleurs surpris quelques-uns depuis le lancement de la campagne.

Il est costaud et épais (dans le bon sens)! Pas épais dans sa tête, mais son corps est épais, il est fort! – Chiarot

En voici un qui s’est fait surprendre par le jeune brigadier du Canadien de Montréal :

En prenant du millage, il deviendra une brute et un défenseur très intimidant, où les attaquants adverses ne risquent pas de vouloir s’y aventurer. Il est en train de se développer comme un Shea Weber en quelque sorte. Par contre, il a des atouts que Weber n’a peut-être pas, comme celui-ci :

Il a des mains plus souples que son capitaine et lorsqu’il aura cumulé du temps, il pourrait/devrait nous offrir plus régulièrement ce type de jeu électrisant.

Jusqu’ici, Fleury n’a qu’un but en 17 rencontres, deux minutes seulement au cachot et surtout, il a distribué un total de 51 mises en échec… bon pour une moyenne de 3 par rencontre.

Bref, merci au vétéran Chiarot pour ces bons mots.

PLUS DE NOUVELLES