Arber Xhekaj était censé se présenter au camp des Panthers en 2021, et non celui du CH

L’histoire d’Arber Xhekaj est pour le moins hallucinante. Il n’a jamais été repêché dans la OHL, il n’a jamais été repêché dans la LNH… Et voilà qu’aujourd’hui, à 21 ans, il joue dans la meilleure ligue de hockey sur la planète.

Marc-Antoine Godin (The Athletic) a dressé un portrait de la route du défenseur jusqu’à la LNH à l’aide d’un article qui mérite vraiment d’être lu. Vous pouvez cliquer sur le lien juste ici afin de lire ledit article dont je vous parle.

Ce qu’on retient, surtout, est que le Canadien est passé près de ne jamais obtenir ses services. Suite au repêchage de 2021 et après avoir été ignoré trois fois par les différentes équipes de la LNH, Xhekaj avait deux offres sur la table, dont une en provenance de la Floride.

C’est au camp des Panthers qu’il aurait dû être en 2021, tel qu’il a mentionné au journaliste… Mais l’appel de la direction montréalaise est venu changer ses plans.

Rappelons que la pandémie n’a pas aidé sa cause, par contre. Lui, sans la pandémie, il pense bien qu’il aurait été repêché dans la LNH. 

On lit dans le texte que l’ancienne direction du Canadien souhaitait repêcher le robuste défenseur en 2021. Ce dernier figurait sur la liste de l’équipe (comme l’année d’avant), mais le club a décidé de l’ignorer rendu en sixième ronde puisqu’il était âgé de 19 ans :

À son année de 19 ans, il avait été question qu’on le repêche, mais on a pris une chance en se disant que rendu en sixième ou septième ronde, il y a de bonnes chances que les 19 ans passent entre les mailles du filet. Mais on en a parlé à Marc (Bergevin) et on s’est entendu que s’il passait à travers le draft sans être repêché, c’est sûr qu’on allait l’amener au camp de développement. – Martin Lapointe

Vous connaissez la suite de l’histoire.

Xhekaj s’est finalement présenté au camp de développement du CH, où il a bien fait. Il a mérité sa place au (vrai) camp d’entraînement et a signé, à ce moment-là, son contrat d’entrée dans la LNH.

C’est fou pareil de penser à quel point les choses peuvent changer rapidement dans le monde du hockey, mais dans la vie en général. On parle après tout d’un gars qui travaillait au Costco pendant la pandémie pour payer ses heures de glace.

Si ce n’est pas ça, démontrer de la persévérance… Alors, je ne sais pas c’est quoi.

Aujourd’hui, c’est le Canadien qui peut en être fier. On a donné l’occasion à un jeune de se faire valoir et ce jeune-là a tout fait pour dépasser les attentes envers lui. C’est digne de mention.

En rafale

– Bien joué.

– Je me rappelle de ce moment comme si c’était hier. Toujours aussi drôle!

– Y a-t-il une solution idéale à Toronto?

– Un but pour Radu.

– Ces tableaux-là sont toujours intéressants à décortiquer.

PLUS DE NOUVELLES