Antoine Roussel élogieux envers les nouvelles acquisitions du Canadien

Mettant la main sur une poignée de joueurs qui pourront fort probablement être utiles à son équipe pour la prochaine saison, Marc Bergevin n’a pas chômé cet été.

De passage sur les ondes du 91.9 Sports à l’émission de Stéphane Gonzalez, l’attaquant des Coyotes Antoine Roussel a donné son opinion sur les nouvelles prises du directeur-général. Dans tous les cas, et particulièrement dans celui de Mathieu Perreault, le verdict est positif.

Roussel a longtemps côtoyé Perreault, qu’il voit comme un joueur polyvalent et bien souvent sous-estimé.

 

« Mathieu Perreault, c’est un joueur sous-estimé. Pour moi, c’est l’un des meilleurs couteaux suisses de la Ligue nationale. Ce gars-là peut tout faire, il peut jouer en powerplay. Ça fait longtemps que je joue contre lui, depuis le junior, et il m’a toujours complètement impressionné. C’est une très belle acquisition qui va donner de la profondeur. Si t’as un gars qui est blessé, il peut embarquer sur le premier trio, et ça paraîtra même pas qu’il y a un gars qui est blessé. »

Le hockeyeur d’origine française a par la suite complimenté l’arrivée de Cédric Paquette, qui selon lui se nourrit d’une incroyable soif de gagner. « Il est tellement impressionnant pour ça. Il n’a pas gagné la Coupe Stanley pour rien. C’est un joueur que les gens vont adorer. »

Sans oublier que c’est un Québécois, chose qui lui attirera naturellement des acclamations à Montréal s’il gère bien la pression d’y évoluer.

Puis, il y a le défenseur David Savard, qui voulait venir jouer sur sa terre natale après avoir connu du succès à Tampa Bay. C’est « tout à son honneur » d’avoir accepté une réduction salariale pour enfiler l’uniforme bleu blanc rouge du CH, alors qu’il aurait pu toucher un montant plus élevé ailleurs dans la LNH.

L’attaquant Mike Hoffman, qui paraphé une entente de 4,5M$ par saison sur trois ans avec Montréal fin juillet, a lui aussi été complimenté. L’ancien des Canucks juge qu’il ne traîne pas un gros contrat pour un gars capable d’inscrire 30 buts. Il a hâte d’en voir plus, de voir si cette association portera ses fruits à l’aile gauche.

Roussel croit que le Canadien est une équipe « forte à l’interne et qui a une personnalité ». Elle s’est rendue jusqu’en finale de la Coupe Stanley l’année dernière, ce qui permet aux nouveaux de se greffer rapidement à un groupe qui sait où il s’en va.

Rappelons qu’il a lui même quitté les Canucks après trois ans à Vancouver cet été, lorsqu’il a été échangé aux Coyotes de l’Arizona en juillet.

en rafale

– L’objectif est d’amasser de l’argent pour la fondation de l’hôpital général de Montréal.

https://twitter.com/Dave_Stubbs/status/1437820096479694851

– Lecture intéressante (en anglais).

 

– Leylah, tout particulièrement, a connu une ascension fulgurante.

– La question se pose.

– Reste à voir si cela aboutira.

PLUS DE NOUVELLES