Angela Price dit supporter à 1 000 % le choix personnel de ne pas être vacciné

Tiens-toi en toujours aux faits et tu n’auras pas de problèmes.

Tel est le conseil que me répète souvent l’un de mes collègues plus âgé que moi – j’ai quarante ans, alors il est VRAIMENT vieux, hehe – lorsque je lui demande son avis avant d’écrire un article délicat.

Alors c’est ce que je vais faire ce matin, m’en tenir aux faits.

Angela Price a avoué aux cours des dernières heures être aux prises avec la COVID-19 à son tour sur son compte Instagram. Elle aurait déjà passé au travers des journées les plus difficiles et en serait maintenant à ses dernières heures avec le virus. Dernières heures dans le sens de virus combattu, pas de patiente décédée

Hier, alors qu’elle a bien voulu se prêter à une séance questions-réponses avec ses abonnés, l’épouse de Carey Price y est allée de deux réponses particulières.

1. À la question « que prends-tu pour soigner la COVID? », Angela a répondu ceci, prenant bien soin de dire qu’il ne s’agissait pas de conseils médicaux, mais de la liste de ce qu’elle prenait, that’s it :

Beaucoup de fruits et de légumes, de la vitamine C et D, du Zinc, de l’Echinaforce (un traitement homéopathique conçu pour combattre les rhumes et les grippes), des Sinus Rinses, des jus verts, des bouillons d’os et jus à base d’ail.

(Crédit: Instagram)

Jusque là, il n’y avait pas vraiment matière à sursauter. Une maman a toujours des trucs dans son sac à dos lorsque vient le temps de combattre un virus respiratoire. Ceci dit, il ne faudrait pas que quelqu’un à risques de complications choisisse de traiter sa COVID avec du jus d’ail…


2. Quelques minutes plus tard, Angela s’est toutefois fait demander si elle était vaccinée contre la COVID-19… et c’est là que plusieurs ont accroché.

(Crédit: Instagram)

« Je déteste voir les gens se sentir si confortables à l’idée de demander à un autre personne des renseignements médicaux personnels. J’ai l’impression que la majeure partie du temps, cette question vient avec son lot de jugements. Je dirai seulement que je respecte à 1 000 % le droit de décider ce que tu fais entrer dans ton corps et que je suis contre toute obligation à ce niveau. Plusieurs de mes amis ont attrapé la COVID. Certains avec le vaccin, d’autres non, et leurs symptômes varient beaucoup peu importe le fait qu’ils aient été vaccinés ou non. Mais je suis excitée à l’idée de savoir que je possède désormais une immunité naturelle. »

Instagram a tenu à insérer le fameux bandeau d’avertissement concernant les informations en lien avec la COVID-19 qui pourraient être erronées dans le contenu présenté.

Attention. Je répète, la clé est de s’en tenir aux faits, et non de tomber dans le jugement. C’est du moins l’objectif que je m’étais donné avec d’écrire les premières phrases de ce texte.

Est-ce qu’Angela Price est vaccinée? On ne le sait pas. On sait toutefois qu’elle refuse de confirmer quoi que ce soit, qu’elle a déjà semé la controverse en mai 2019 en disant que ses enfants ne recevaient pas tous les vaccins (les gens ne se renseignent pas assez longtemps avant d’injecter quelque chose dans leur corps ou celui de leurs enfants selon elle) et que la famille Price est arrivée 14 jours avant les autres familles du Canadien avant l’ouverture du dernier camp d’entraînement à Brossard. Rappel : les gens vaccinés ont besoin de faire une quarantaine de 14 jours lorsqu’ils arrivent au Canada.

La famille Price avait toutefois indiqué être arrivée au pays plus tôt parce que Liv commençait l’école.

Mais c’est surtout Carey Price qui nous intéresse ici. Est-il vacciné, lui?

Tout indique que oui. La direction et le coaching staff du CH a souvent répété que tous les joueurs du Canadien étaient vaccinés (après l’inoculation de Jesse Ylonen)…

C’est tout ce qui doit nous intéresser en tant que fans du hockey. Si Price n’était pas en mesure de jouer à cause de son statut vaccinal, ça deviendrait à quelque part un élément d’information public

Angela Price avait aussi utilisé les mots « Carey Price fait très attention à ce qu’il met dans son corps » lorsque celui-ci a dû prendre une pause pour soigner sa santé mentale en début de campagne. Mais tout indique que Price est bel et bien vacciné.

Espérons maintenant que Carey Price – que l’on n’a pas vu sur la glace et qui devait rencontrer (virtuellement?) son médecin récemment – pourra enclencher la quatrième étape menant vers son retour au jeu au retour de la pause forcée de son équipe.

Quant à Angela, je terminera avec ceci :

Que tu sois pour ou contre les vaccins, que tu sois vaccinée ou non, quand tu es l’épouse d’un gars comme Carey Price – surtout avec la délicatesse de la situation actuelle au Québec -, tu dois faire profil bas et éviter de t’attirer des critiques… et d’en attirer à ton mari indirectement.

Sachant comment certaines personnes traitent les non-vaccinés – et ceux qui les supportent – dans notre société, tu dois éviter d’attirer de tels spotlights vers ta famille. C’est comme ça.

À noter que je suis double – bientôt triple – vacciné. Je me sens à l’aise de dévoiler une telle information médicale, moi, afin d’éviter que certaines personnes puissent me penser complotiste, conspirationniste, antivaccin ou je ne sais trop quel caractéristique.

Prolongation

Angela Price a aussi indiqué hier que la famille se faisait bâtir une maison dans la région de Kelowna (près de Vancouver). La construction a été retardée en raison des inondations dans la région de Vancouver, mais Angela et Carey comptent s’y rendre une fois la saison terminée pour poursuivre celle-ci.

Ils n’ont prévu l’habiter qu’une fois la carrière de Carey Price terminée.

Méfiez-vous donc des sites à potins qui tenteront de vous attirer ce matin avec un titre du genre « Carey Price se fait bâtir à Vancouver ».

PLUS DE NOUVELLES