André Tourigny n’a que de bons mots à l’endroit de Kirby Dach

Kirby Dach m’a beaucoup impressionné lorsqu’il a joué pour Équipe Canada. Même s’il a été blessé pour la grande majorité du tournoi junior il y a quelques années, il s’est quand même démarqué par ses qualités de leadership.

Pas pour rien qu’André Tourigny avait affirmé aux médias que Dach était toujours le capitaine de la formation et que s’il a nommé un autre capitaine, c’est parce qu’il n’avait pas le choix.

D’ailleurs, parlant de Tourigny, l’entraîneur-chef des Coyotes n’avait que des bons mots à l’endroit de la nouvelle acquisition montréalaise.

Il veut devenir un bon joueur, il veut être un joueur étoile dans la Ligue nationale. Il a du « hockey sense » et possède de très bonnes mains. Il n’a pas peur d’aller au filet ou le long de la bande. – André Tourigny

Et pour un gros bonhomme, Dach est plus rapide qu’il en a l’air, assure Tourigny.

Kent Hughes semble aimer ça, les power forward. Ce type de joueurs, il n’en a pas beaucoup dans la LNH et Kent Hughes peut en compter sur deux avec Josh Anderson. Trois si l’on inclut Juraj Slafkovsky.

C’est un gars qui a de bonnes qualités de leadership, je l’ai mentionné plus tôt. Et Tourigny l’a également affirmé.

C’est un gars très facile à diriger. Il n’a pas été nommé capitaine d’Équipe Canada pour rien. – André Tourigny

Non, il ne sera pas nommé capitaine cette année avec le Canadien haha.

Tourigny n’est pas le seul impressionné par Dach. En effet, Alex Rouleau, le recruteur amateur national des Hawks, qualifie de Dach comme étant un centre très talentueux avec beaucoup d’habilités offensives. Dach est l’un des joueurs dont Rouleau a recruté avant le repêchage de 2019.

Le recruteur se demande s’il a fait le saut dans la LNH trop rapidement.

On l’a amené dans la LNH tellement tôt.  Il a commencé à 18 ans avec de grandes responsabilités. La barre est montée très rapidement dans son cas. Ça me fait penser à des situations que j’ai vues à Montréal il n’y a pas si longtemps. – Alex Rouleau

Rouleau pense tout de même que la patience est la clé avec le jeune. Il réitère que ça va prendre du temps, mais qu’il reste encore beaucoup de place à son développement.

Il va continuer à apprendre plusieurs choses (sous Martin St-Louis). Il peut devenir un très bon joueur sur 200 pieds et il ne fera pas mal à l’équipe. – Alex Rouleau

Bref, les deux experts ne sont pas les seuls à vanter l’acquisition de Hughes. Chapeau au DG du CH, qui jusqu’à maintenant n’a pas fait une erreur depuis son embauche. Jeff Gorton et lui font un travail colossal.

En rafale

– La signature de Rakell ne casse pas les chances des Penguins de signer Malkin.

– Cano et Scherzer s’illustrent.

– Grosse suspension.

– Finalement.

PLUS DE NOUVELLES