Alexis Lafrenière se doit de surveiller Quinton Byfield

On vient tout juste de vivre plusieurs moments d’extase à la suite de l’encan 2019. Par contre, une fois que tous les joueurs ont été appelés et que ceux-ci ont participé aux camps des « recrues », nos yeux sont déjà rivés vers juin 2020. Déjà, on se questionne et on se relance : qui sera le prochain premier choix au total de la Ligue nationale? Cette année, le débat était peu vigoureux puisque Jack Hughes était destiné à devenir le premier joueur sélectionné en 2019, malgré un Kaapo Kakko qui lui a collé au derrière.

L’encan 2020 se tiendra à Montréal, pour la 27e fois de l’histoire, où Alexis Lafrenière devrait logiquement piétiner la scène dès le premier appel. La vedette de l’Océanic de Rimouski fêtera ses 18 ans le 11 octobre prochain, et s’il connaît une autre saison grandiose, il risque de s’assurer de ce premier rang tant convoité. Par contre, le nom de Lucas Raymond se retrouvera collé à Lafrenière tout le long de la prochaine campagne puisque lui aussi est considéré comme l’un des meilleurs espoirs en vue du prochain repêchage amateur de la LNH.

Raymond est six mois plus jeune que Lafrenière, ce qui n’est pas négligeable lorsque le jeu des comparaisons se présente entre les deux jeunots.

Cependant, cette lutte au premier rang pourrait certes se jouer à trois parce qu’un certain Quinton Byfield souhaite batailler pour ce titre. Byfield évolue pour les Wolves de Sudbury au sein de la OHL, et l’an dernier, il a récolté 61 points, dont 29 filets, en 64 joutes. On parle ici d’un jeune homme de 16 ans (il aura 17 ans le 19 août prochain) qui mesure déjà près de 6 pieds 5 pouces. Plusieurs recruteurs, dont Dan Marr (le directeur de la centrale de recrutement de la LNH), croient que le colosse a les aptitudes pour chauffer Lafrenière.

Byfield a beaucoup de respect envers celui qui a récolté 105 points à sa deuxième campagne au sein de la LHJMQ, mais son but demeure de brouiller les cartes. Le joueur de centre portant le noeud papillon se démarque sur les surfaces glacées grâce à sa facilité d’adaptation, tout en rendant ses coéquipiers meilleurs et en sélectionnant les bons jeux dans les trois zones de la patinoire. À 16 ans, il remplissait déjà tout ça!

Le repêchage a lieu dans 11 mois, donc plusieurs choses pourraient se produire, mais il n’en demeure pas moins que Byfield, qui déborde de caractère et d’attitude, talonnera Lafrenière jusqu’à la toute fin.

PLUS DE NOUVELLES