betgrw

Alex Newhook a la même production offensive que Kirby Dach en carrière

Si je vous donnais une baguette magique pour vous assurer que tous les joueurs du Canadien seront en santé l’an prochain et que je vous demandais qui serait sur le top-6 du club en 2024-2025, qui me nommeriez-vous? Cole Caufield, Nick Suzuki et Juraj Slafkovsky seraient là. Kirby Dach aussi, sûrement.

Mais est-ce qu’Alex Newhook y serait? Possiblement qu’il y serait sur la liste de bien des gens, mais par défaut. Contrairement à Dach, Newhook n’est pas exactement perçu comme un top-6 assuré pour le futur.

Est-ce que c’est sa grandeur qui change la donne? Le fait qu’on se demande si sa place est au centre à long terme? Je ne sais pas.

En tout cas, le principal intéressé veut se donner des chances de montrer qu’il peut, l’an prochain, aspirer à une place sur le top-6. Et ce, même si Kirby Dach, Joshua Roy, le premier choix au prochain repêchage ou l’inévitable jeune que Kent Hughes pourrait ajouter via transaction auront le même but.

Hier, par exemple, il a marqué un beau but avec ce qu’on appelle dans le jargon un tir de la Ligue nationale.

Quand on regarde ses chiffres, on voit qu’il a quand même 13 buts et 17 passes en 50 matchs. Ses 30 points se transformeraient en une cinquantaine de points s’il devait jouer 82 matchs au même rythme.

En 2021-2022, il a obtenu 33 points, mais en 71 matchs. Et l’an passé, il avait eu 30 points (et 14 buts) en 82 matchs à Denver.

(Crédit: Hockey DB)

Depuis qu’il est arrivé dans la LNH, Il a joué 209 matchs. Il a récolté 96 points au passage, soit 40 buts et 56 mentions d’aide. Ce n’est pas une vilaine production, clairement.

Mais avez-vous déjà comparé ses chiffres à ceux de Kirby Dach?

(Crédit: Hockey DB)

Comme nous le mentionne Maxim Lapierre, il est vrai qu’en regardant les chiffres des deux hommes, qui ont joué plus ou moins 150 ou 160 matchs dans l’Ouest avant de débarquer au Québec, on voit des similitudes.

En fait, c’est très semblable.

Parce que Dach est arrivé dans la LNH en 2019 et que Newhook est débarqué au dans le circuit Bettman en 2021, on remarque que le second est moins propice à prendre le chemin de la liste des blessés.

On remarque aussi que Newhook marque un peu plus : 40 buts c. 33, c’est une différence notable.

Évidemment, on peut penser que si Dach avait joué toute la saison 2023-2024, il aurait progressé au point de dépasser la moyenne d’un point aux deux matchs, établie depuis le début de sa carrière. Je pense aussi que dans un an, on se dira que Dach (s’il est en santé) est devant Newhook dans la hiérarchie.

Mais ne sous-estimez pas le développement de Newhook pour autant. Après tout, les chiffres de Dach ne nous empêche pas de le voir haut dans la hiérarchie… et parfois, ce qui est bon pour pitou est bon pour minou.

PLUS DE NOUVELLES