Alex Galcheyuk a marqué contre le Rocket

Alex Galchenyuk n’avait jamais joué dans la Ligue américaine avant cette saison. Après avoir été repêché par le Canadien avec le troisième choix total du repêchage en 2012, l’Américain n’avait passé qu’une demi-saison supplémentaire dans le junior avant de faire le saut dans la grande ligue. Vendredi soir, il disputait un cinquième match dans l’uniforme des Marlies de Toronto. Il affrontait le club-école du Canadien, le Rocket, pour l’occasion.

Comme tous ceux qui ont vu son nom sur l’alignement avant la rencontre, je me suis dit « lui, il va marquer ». C’est exactement ce qui est arrivé.

En milieu de deuxième période, l’ancien du Tricolore a inscrit le troisième des quatre buts des siens, en route vers une victoire de 4-3. Il s’agit d’un deuxième but et d’un sixième point (son deuxième du match) pour lui en cinq rencontres avec le club-école des Maple Leafs.

Immédiatement après avoir marqué, Galchenyuk a eu maille à partir avec Joseph Blandisi du Rocket. Les gants sont tombés, mais dans les circonstances, les arbitres ont puni à coups de punitions de rudesse plutôt que pour s’être battu.

On ne peut donc pas officiellement le créditer d’une bagarre, mais la statistique suivante m’a quand même fait sourire. Le vétéran n’a valsé qu’à une seule occasion en 557 parties dans la LNH et a trouvé le moyen de le faire à son cinquième match dans la LAH.

Mine de rien, le gars se débrouille bien en bas. Il aurait pu refuser son sort et ne pas se présenter ou se trainer les pattes en attendant l’expiration de son contrat, mais il a décidé de mettre la main à la pâte. On a beau l’avoir énormément critiqué au cours des dernières années, cette fois, il fait lui lever notre chapeau.

PLUS DE NOUVELLES