Alain Vigneault a été congédié parce que ses joueurs avaient cessé de jouer pour lui

Quand on entraîneur perd son emploi dans la LNH, c’est généralement pour deux raisons : les résultats ne sont plus au rendez-vous et/ou ses joueurs ne répondent plus à ses consignes. Du moins, ils sont nombreux à ne plus répondre à une grande partie de ses consignes…

Paul Maurice a volontairement quitté son emploi parce que les joueurs avaient besoin d’un nouvelle voix…

Quand il s’est fait montrer la porte (en même temps que son adjoint Michel Therrien), Alain Vigneault connaissait un dur début de saison : fiche de 8-10-4. Il venait de perdre huit matchs consécutifs.

Les Flyers avaient aussi été exclus des séries le printemps dernier (fiche de 25-23-8).

Selon ce que rapporte Sam Carchidi, journaliste sur le beat des activités des Flyers pour le Philadelphia Inquirer, les joueurs avaient cessé de jouer pour lui. Ils ne voulaient plus jouer pour leur coach depuis quelque temps et à quelque part, Vigneault doit en prendre la responsabilité.

Carchidi a toutefois aussi tenu à mentionner les leaders de l’équipe doivent aussi prendre une part des responsabilité derrière les difficultés des Flyers. Ce n’est pas entièrement la faute des entraîneurs quand depuis 2014, six coachs se sont succédés derrière le banc de l’équipe.

Mais bon… les joueurs ne voulaient plus jouer pour Alain Vigneault et c’est ce dernier qui s’est fait montrer la porte.

Mike Yeo, adjoint de Vigneault avant, est parvenu à un peu redresser la situation (4-2-1), mais les Flyers ne sont pas sortis du bois pour autant. Les leaders de l’équipe sont les mêmes qu’avant et ils devront être meilleurs.

Ce qui m’amène à Dominique Ducharme et au Canadien…

Nombreux sont ceux qui répètent depuis quelques semaines que les gars ne veulent plus jouer pour Ducharme…

Que le coach a perdu une grosse partie de son vestiaire (surtout depuis la plus récente sortie de Jeff Petry)…

Marc de Foy a même écrit en début de semaine que les joueurs montréalais ne voulaient plus jouer pour leur coach actuel, que les propos de Petry concernant le manque de structure de l’équipe sont probablement partagées par plusieurs autres joueurs de l’équipe.

« Ça saute aux yeux ! Cette équipe ne joue pas pour Dominique Ducharme. Ses joueurs ne le respectent pas. Ils l’ont abandonné. » – Marc de Foy dans le Journal de Montréal

1 + 1 = 2?

Peut-être pas cette fois…

En temps normal, possiblement que Dominique Ducharme perdrait effectivement son emploi…

Mais il faut comprendre que Jeff Gorton vient d’arriver et qu’il est en mode évaluation. Il a aussi confirmé que Ducharme allait terminer la saison.

Claude Julien est toujours sous contrat jusqu’en juillet (5 millions $) et payer Dominique Ducharme à rien faire chez lui (1,7 million $) – alors qu’un nouveau coach serait payé pour diriger le CH – est loin d’être un plan optimal pour un proprio qui devra fermer ses gradins lors des prochaines rencontres à domicile…

Les nombreuses blessures (17 joueurs inactifs actuellement) doivent aussi être prises en considération dans l’évaluation du travail de l’entraîneur. Non, je ne crois pas que Ducharme ait un avenir à Montréal… mais je pense que le garder quelques mois encore ne soit pas si dommageable que ça. Surtout que plus l’équipe perd, meilleures sont ses chances de repêcher un joueur exceptionnel en juillet prochain (peut-être à Montréal).

Pour l’instant, Dominique Ducharme doit surtout penser à revoir son plan pour le retour au jeu de son équipe. C’est important.

PLUS DE NOUVELLES