2021-22 : Petry et Dvorak sont les deux plus grandes déceptions chez le Canadien

Jeff Petry est actuellement le joueur le plus utilisé en moyenne par rencontre chez le Canadien : 24:03.

(Crédit: NHL.com)

Jusque là, ça va. Avec la « retraite » de Shea Weber et l’absence de Joel Edmundson, il fallait s’attendre à voir Petry obtenir beaucoup de glace.

Le problème, c’est que Jeff Petry est définitivement le joueur le plus décevant cette saison chez le Canadien. Et le fait qu’il joue blessé ne change pas grand chose dans la tête des gens…

Petry n’a récolté que deux petites mentions d’aide en 17 rencontres cette saison.

Tous les défenseurs ayant disputé au moins un match avec le Canadien cette année ont autant ou plus de points que Petry. Ce n’est pas normal.

(Crédit: NHL.com)

L’autre problème, c’est que Petry n’est pas aussi bon qu’avant sans la rondelle. Hier soir, il est celui qui était au banc des pénalités lors du but égalisateur des Bruins, puis il a en quelque sorte inscrit le but de la victoire… dans son propre filet.

Non, Petry n’offre pas du tout le même rendement qu’il y a un an…

On dirait que rien ne va pour Petry, qui dispute actuellement la première saison de son contrat de quatre ans (à 6,25 millions $ par campagne).

Petry est lent, il ne semble pas autant engagé et déterminé que par le passé. Est-ce que le poids des années commence à faire son effet? Est-ce que le départ de Weber lui fait porter de trop grandes responsabilités sur les épaules? Pour l’instant, Ben Chiarot est le premier défenseur du Canadien à mes yeux. Pas Petry.

Chiarot est le meilleur buteur chez le Canadien actuellement et seul Roman Josi a plus de buts que lu chez tous les défenseurs du circuit Bettman (six vs quatre).


Pas mieux pour Dvorak
Christian Dvorak connaît aussi un très dur début de saison.

Celui que l’on nous avait vendu comme étant aussi bon que Phillip Danault sans la rondelle, mais meilleur avec celle-ci, n’est ni un ni l’autre actuellement.

Dvorak n’a que cinq points (dont un but) en 17 parties cette saison. Il affiche aussi le pire différentiel chez le Canadien (moins-17). Seul Jakub Chychrun fait pire que Dvorak à ce chapitre dans la LNH (moins-22).

Et vous savez quoi? Christian Dvorak est tout de même l’attaquant le plus utilisé depuis le début de la saison par Dominique Ducharme (19:24 en moyenne par rencontre).

Dvorak joue en power play, en infériorité numérique, lorsqu’il y a une avance à protéger, lorsque le club a désespérément besoin d’un but…

Mais il faillit malheureusement à la tâche plus souvent qu’autrement.

Dvorak doit être plus rapide sur ses patins et plus quick dans sa prise de décisions. Il doit en donner pour 4,45 millions $ par saison à ses nouveaux patrons.

Petry et lui devaient être des pièces maîtresses pour que le Canadien espère connaître du succès cette saison. Ils ne livrent pas la marchandise et l’équipe en souffre.

Brendan Gallagher devra lui aussi se réveiller si le CH souhaite être en mesure de signer plus de victoires que de défaites…

PLUS DE NOUVELLES