Repêchage 2016 : TOP-10 (partie 2 de 3) | Le trio de Plekanec clairement le 1er du CH | En rafale

Dans l’article d’hier, nous avons vu les quatre premiers de 17 joueurs formant la combinaison des Top-10 actuels d’Anthony Mauro, créateur de Draft Buzz Hockey, de Simon Snake Boisvert, ancien recruteur pour la LHJMQ et d’International Scouting Services (ISS) en vue du repêchage de la LNH en juin 2016, ainsi que deux des cinq espoirs québécois à surveiller.

Voici maintenant la suite, qui se conclura dans l’article de demain.

Tout d’abord, revoyons le Top-5, que viennent clore Jesse Puljujärvi, Matthew Tkachuk et Max Jones :

Jesse Puljujärvi – Ailier droit – 6’3/198 lbs – Kärpät (Liiga) – 17 ans, 5 mois, 10 jours (au 16 oct)

ATTRIBUTS : On prévoit une excellente cuvée de joueurs finlandais en 2016 et Puljujärvi est le meilleur du lot. Certains croient même que ce sera une chaude lutte entre lui et Matthews à savoir qui sera le premier choisi en juin.

Un autre joueur d’imposante stature dans un repêchage qui en compte plusieurs, il est néanmoins un puissant patineur aux départs explosifs qui lui permettent de changer rapidement de direction pour déjouer les défenseurs adverses. Il possède un tir foudroyant et précis qu’il dégaine sans avertissement et s’il est un joueur de nature offensive d’abord et avant tout, il est tout de même conscient de sa défensive, ayant sans doute appris des professionnels qu’il côtoie quotidiennement.

Snake : Puljujärvi a des airs de Kovalchuk mais ne semble pas produire au niveau de ses habiletés. Pourrait dégringoler s’il ne remplit pas le filet.

Craig Button, TSN : Un bon marqueur qui sait également préparer des jeux. N’a pas froid aux yeux et possède un excellent tir.

Matthew Tkachuk – Ailier gauche – g6’1/195 lbs – London (OHL) – 17 ans, 9 mois, 5 jours

ATTRIBUTS : Voir Tkachuk, Keith… Sérieusement, Tkachuk Jr. a tout de Keith, version 2015, c’est-à-dire plus rapide. Ce puissant coup de patin (qui n’était pas aussi primordial à l’époque de son père) et son gabarit imposant lui permettent de pratiquer un style de jeu robuste et un échec-avant intense ainsi que d’attaquer la zone ou le filet adverse avec une autorité qui le rend difficile à arrêter. Des mains agiles et un tir vif et précis viennent compléter un arsenal impressionnant. Il sera à surveiller suite à son début de saison fulgurant, lui qui n’en est qu’à ses premiers pas dans la OHL mais non moins dominant pour autant.

Snake : Tkachuk est un magicien avec la rondelle et devrait produire énormément à London cet hiver.

Brendan Ross, McKeen’s hockey : Tkachuk pratique un style de jeu qu’on peut qualifier de pro et devrait figurer dans le Top-5 tout au long de la saison.

Basil McRae, DG des Knights de London : Il est ce que j’appelle un attaquant de puissance (power forward) des temps modernes : il marque de beaux buts et fait de beaux jeux mais peut aussi ressembler à un chien enragé (junkyard dog) devant le filet.

Max Jones – Ailier gauche – 6’2/189 lbs – London (OHL) – 17 ans, 7 mois, 30 jours

ATTRIBUTS : Un franc-tireur qui dégaine à la vitesse de l’éclair un tir dévastateur, le coéquipier de Tkachuk à London possède une combinaison de poids et puissance sur patins dont il se sert à merveille pour foncer à pleine vapeur vers la zone adverse et ainsi forcer les défenseurs à reculer.

Kelly Friesen, Yahoo! Sports : Jones pourrait devenir le meilleur joueur originaire du Michigan depuis Ryan Kesler et être le prochain attaquant de puissance par excellence.

Deuxième tableau :

 

Clayton Keller – Centre – 5’10/168 lbs – USNTDP – 17 ans, 2 mois, 14 jours

ATTRIBUTS : Joueur ultra-rapide et spectaculaire, Keller possède des talents de passeur et de manieur de rondelle absolument incroyables. Il arrive à effectuer des jeux et des feintes à haute vitesse et des passes que peu de joueurs peuvent réussir. Joueur de petite stature, certaines équipes risquent de préférer y aller d’un choix plus sûr en l’un des nombreux attaquants costauds disponibles lors de ce repêchage. Mais l’équipe qui passera outre son frêle physique risque fort, d’ici quelques années, de se féliciter d’avoir parié le jeune bâti dans le moule d’un Patrick Kane ou Jonathan Drouin.

Snake : Le Top-10 est trop haut pour Keller, selon moi. Il a la grosseur d’une pinotte et, malgré son talent, n’est pas du niveau de Patrick Kane.

Kieffer Bellows – Centre – 60/195 lbs – USNTDP – 17 ans, 4 mois, 6 jours

ATTRIBUTS : Bellows en est un autre dont le père semble lui avoir transmis ses talents. En effet, le fils de Brian semble avoir hérité du talent naturel de marqueur du paternel comme en témoignent ses 33 buts en 58 parties la saison dernière, qui lui ont valu le titre de recrue par excellence de la USHL. Un joueur déterminé et travailleur infatigable au style de jeu col bleu que les dirigeants adorent.

Snake : Un marqueur naturel comme je les aime. Un coup de cœur.

Anthony : Il comprend bien le jeu et est déterminé. Il va figurer sur les listes de plusieurs recruteurs en raison de son style coriace et production de buts fiable et constante provenant d’une gâchette qui ne sait pas quand s’arrêter. Il est un peu un mélange de Lawson Crouse et Brock Boeser.

FOCUS QUÉBEC

Samuel Girard – Défenseur – 5’9/165 lbs – Shawinigan – 17 ans, 5 mois, 4 jours

Classement ISS : Hors du Top-30

Classement McKeen’s : 22e

ATTRIBUTS : Un défenseur offensif dans le pur sens du terme, Girard utilise à merveille son coup de patin phénoménal et son habile maniement de bâton pour transporter la rondelle et appuyer l’attaque. Semble rassembler tous les outils que possède un quart-arrière qui contrôle le jeu de la ligne bleue. Fait preuve de détermination, une qualité essentielle pour les joueurs de petite stature.

Snake : Excellent défenseur offensif, mais peu imposant pour la position sinon serait classé plus haut.

Anthony : Possède un talent phénoménal pour transporter la rondelle et patine aussi bien en ligne droite que latéralement. Aime partir de la ligne bleue pour se faufiler et surprendre la défensive adverse. Un compétiteur qui ne craint pas de se frotter aux attaquants plus gros que lui et arrive même souvent à remporter ces batailles.

À suivre demain…

CH en bref

On vous rappelle que le CH tentera de remporter un sixième match consécutif et ainsi conserver sa fiche parfaite, ce soir, lorsqu’il se mesurera aux Red Wings:

Sans surprise, Michel Therrien n’apportera aucun changement à sa formation:

Et voici celle que dépoloiera de son côté Jeff Blashill:

https://twitter.com/RedWingsUpdate/status/655473134267580416

Les avants Pavel Datsyuk, Darren Helm et Johan Franzén sont toujours tenus à l’écart par des blessures mais le défenseur Danny DeKeyser devrait être de retour:

Quelques observations intéressantes d’Arpon Basu, qui nous montrent notamment que le premier trio est toujours celui de Plekanec:

Galchenyuk devrait se servir plus souvent de son puissant tir du poignet… et Semin, au moins atteindre la cible, lors des rares occasions où il se sert du sien!

Le contrat de Plekanec serait un autre vol signé Marc Bergevin:

En rafale

– Crosby, Malkin et Kessel réunis à l’entraînement. Voilà qui pourrait donner tout un premier trio aux Pens… mais rien derrière… #Profondeur

– Kessel va se sentir bizarre mais a hâte d’affronter son ancienne équipe:

– Les Ducks soumettent Chris Wagner au ballottage :

– À 29 ans, l’ancien des Oilers, des Islanders et des Thrashers Rob Schremp se joint aux Pirates de Portland dans le but ultime d’effectuer un retour dans la LNH :

– Le tir du défenseur recrue Colton Parayko, des Blues, a fracassé la baie vitrée, hier!

– Parlant de Keenan, voici un fait plutôt bizarre :

– Dix joueurs qui devraient atteindre des plateaux importants cette saison : LIEN

– C’est Dustin Tokarski qui gardera le filet des Ice Caps contre les Americans :

Pauvre Tokarski lui qui, il y a un an à peine, vivait un rêve pour ensuite voir Condon venir subitement transformer ce rêve en cauchemar… au moins Tokarski peut se consoler en se disant qu’il n’est pas roux, lui.

Hockeyment vôtre,

Serge Côté

PLUS DE NOUVELLES