Repêchage 2016: TOP-10 (conclusion) | L’importance de Pleky | En rafale

Lors des articles de vendredi et samedi, nous avons passé en revue 11 des 17 joueurs qui forment les Top-10 de l’ancien recruteur pour la LHJMQ Simon Snake Boisvert, d’Anthony Mauro, fondateur du site Draft Buzz Hockey, une pépinière d’informations sur les espoirs des quatre coins de la planète et d’International Scouting Services (ISS) :

Voici les 6 joueurs qui complètent la combinaison des trois Top-10, suivis des deux joueurs Québécois qui concluront FOCUS QUÉBEC en attendant la mise à jour de mi-saison.

Charlie McAvoy – Défenseur – 6’0/206 lbs – Boston University – 17 ans, 9 mois, 25 jours

ATTRIBUTS : Un défenseur excellant en attaque, McAvoy est néanmoins très fiable défensivement et commet peu d’erreurs, étant d’un calme désemparant qui fait en sorte qu’il panique rarement et réagit rapidement. Ses poussées offensives sont calculées grâce à un sens de l’anticipation aiguisé. Contrôle bien la rondelle grâce à des mains souples. Sa vision du jeu et son assurance en possession de la rondelle font de lui un passeur émérite.

Anthony : Un défenseur complet, il excelle sur les 200 pieds de surface de jeu. Possède un bon coup de patin et peut attaquer tant en échec-avant que comme quart-arrière menant la charge.

Snake : McAvoy est bon, mais il n’est pas un Top-10 pour moi en ce moment. Il est un défenseur digne de la 1re ronde comme il y en a quelques-uns à chaque année, mais il n’est pas renversant pour le moment.

Tyler Benson – A. gauche – 6’0/196 lbs – Vancouver (WHL) – 17 ans, 6 mois, 29 jours (au 16oct)

ATTRIBUTS : Après avoir subi une operation pour un kyste au coccyx, Benson disputera son premier match de la saison ce vendredi. Doté d’un physique d’homme et d’une maturité avancée pour son âge, Benson évoluait déjà sur le premier trio des Giants la saison dernière, sa première dans la WHL, à l’âge de 16 ans et était même leur meilleur joueur pendant de longues periodes. L’attaquant de puissance affectionne le jeu physique, comme en témoigne son premier rang chez les Giants pour les mises en échec au même âge. Son coup de patin puissant, même si peu élégant, lui permet d’entrer hors l’aile avec assurance et y réussir des jeux à haute vitesse. Possède une très bonne vision qu’il utilise pour repérer tant ses coéquipiers que les opportunités de décocher son tir des ligues majeures et qui le rend efficace dans toutes les situations, dont l’avantage et le désavantage numériques.

Snake : Un joueur complet avec un bon talent offensif. Une valeur sûre.

Craig Button, TSN : Il me rappelle tellement Jamie Benn. Les joueurs qui peuvent marquer et effectuer des jeux depuis les ailes sont rares. Il pense et réagit très rapidement, ce qui se démontre par sa capacité à effectuer des jeux dans la circulation dense.

Brendan Ross, McKeen’s Hockey : Fort et puissant, il analyse le jeu extrêmement bien, excelle dans les deux sens de la patinoire et est un féroce compétiteur, qualités qui complètent un ensemble d’attributs de calibre professionnel.

Dante Fabbro – Défenseur – 6’1/185 lbs – Penticton (BCJHL) – 17 ans, 4 mois, 4 jours

ATTRIBUTS : Un défenseur solide dans toutes les facettes du jeu, Fabbro excelle tant en attaque qu’en défense, possède un excellent tir, un talent de fabricant de jeu hors pair et la capacité de lancer la contre-attaque autant que de la supporter comme maraudeur. Pratique un style de jeu simple et intelligent grâce à un QI hockey extrêmement élevé. N’a pas peur du jeu physique et grâce à sa maturité et son intelligence, est considéré par plusieurs comme près de la LNH et un probable futur capitaine.

Craig Button, TSN : Joue avec beaucoup d’assurance et est celui qui va initier le jeu, tant en défensive qu’en transition vers l’attaque. Il sait profiter des ouvertures mais également choisir les bons moments pour le faire et bien analyser les options qui lui sont offertes et s’adapter en conséquence. Il excelle dans toutes les situations et est déterminé à faire la différence.

Tyson Jost – Centre/A.Gauche – 6’0/195 lbs – Penticton (BCHL) – 17 ans, 7 mois, un jour

ATTRIBUTS : Un attaquant polyvalent qui a la capacité de tenir en échec les meilleurs attaquants adverses autant que de générer de l’attaque, Jost cause des cauchemars aux défenseurs grâce à son échec-avant infatigable et sa capacité à voir et anticiper le jeu. Il n’est pas particulièrement robuste mais est tenace et ne craint pas la circulation lourde. Pas le meilleur manieur de bâton mais compense avec des habiletés de passeur au-dessus de la moyenne.

Craig Button, TSN : Craig Button, TSN : Jost a l’intelligence, les habiletés et l’esprit de compétition nécessaires pour faire une différence dans les trois zones. Son style de jeu me rappelle celui de Bryan Trottier.

Snake : Lui et Fabbro sont coéquipiers dans la BCHL, une ligue inférieure. Il sera plus facile de les évaluer au mois de décembre, lors du championnat mondial Junior A, alors qu’ils feront face à une compétition plus relevée.

Michael McLeod – Centre – 6’1/184 lbs – Mississauga (OHL) – 17 ans, 8 mois, 13 jours

ATTRIBUTS : Un bulldozer sur patin, il patine à pleine vapeur et sa solide charpente le rend difficile à arrêter. Il s’en sert également très bien pour transporter et protéger la rondelle, qu’il manie avec une dextérité exceptionnelle. Extrêmement fort et solide sur ses patins, il a aussi l’agilité des pieds pour effectuer des mouvements et pivots brusques pour déséquilibrer son couvreur.

Brendan Ross, McKeen’s Hockey : L’un des joueurs les plus dynamiques de sa cuvée, il possède un coup de patin de classe mondiale et fait l’envie de tous ceux qui ont déjà éprouvé des difficultés à tenir sur leurs patins.

Alex Nylander – Ailier droit – 6’0/172 lbs – Mississauga (OHL) – 17 ans, 7 mois, 14 jours

ATTRIBUTS : Le frère cadet de William et le fils de Michael, Alex Nylander a peu à leur envier même s’il n’est pas tout à fait de même calibre. Jouissant lui-même d’habiletés de haut niveau, il est affamé, veut constamment la rondelle et sait quoi faire lorsqu’elle se retrouve sur sa palette. Réussit des jeux électrisants grâce à des mains ultra-souples et son explosion sur patins et possède la ténacité pour se défaire de ses couvreurs. Il est très efficace dans l’aspect défensif du jeu grâce à sa capacité à lire le jeu et sa détermination à contrer l’adversaire et saisir les rondelles libres.

Brendan Ross, McKeen’s Hockey : Son esprit de compétition et son souci du détail en défense semblent supérieurs à ceux de son frère. Bien qu’il n’ait ni le calme, ni la patience, ni la créativité de ce dernier, il est tout de même avancé dans tous ces aspects et partage avec lui  le flair pour les jeux électrisants qui font bondir les partisans de leurs sièges.

https://www.youtube.com/watch?v=JKgX-HgNLVQ

Logan Brown – Centre – 6’5/215 lbs – Windsor (OHL) – 17 ans, 7 mois, 11 jours

ATTRIBUTS : Un autre joueur dont le père a évolué dans la LNH pendant plusieurs saisons, le fils de Jeff Brown est un centre format géant et un joueur de puissance bien davantage que de finesse, ne possédant pas les mains les plus agiles. S’il n’est pas un patineur explosif, il demeure néanmoins mobile, particulièrement considérant son gabarit, et fonce au filet avec autorité en se servant de son physique massif pour protéger la rondelle avec aisance. Il préfère passer la rondelle davantage que la tirer mais il le fait efficacement, notamment grâce à sa vision du jeu, alimentant ses ailiers de passes précises. Il est suffisamment responsable sans le disque pour être un choix sûr, c’est-à-dire un joueur qui possède les outils pour être utile à une équipe de la LNH même s’il n’atteint pas son plein potentiel.

Brendan Ross, McKeen’s Hockey : À 6’6 de taille, il remplit tous les critères dans la colonne des attributs physiques et  jouit de l’intelligence et la touche offensive requises pour être un choix Top-10 potentiel.

FOCUS QUÉBEC

Évaluations par Anthony Mauro:

Pascal Laberge – Centre – 6’2/162 lbs – Victoriaville (LHJMQ) – 17 ans, 6 mois, 7 jours

ATTRIBUTS : De tous les joueurs de la LHJMQ susceptibles d’être repêchés en juin prochain, Laberge est possiblement celui possédant le plus haut niveau d’habiletés naturelles. Un excellent manieur de bâton et confiant en ses moyens, il est efficace dans le cercle des mises en jeu et agressif en échec-avant grâce à son haut degré élevé d’énergie et d’intensité. Il est cependant à risque dans sa zone, négligeant sa défensive au profit d’une tentative contre-attaque rapide. Laberge est le type d’espoir qui n’a besoin que d’un petit détail pour devenir une vedette mais d’ici à ce que ce détail se produise, il demeure un choix relativement risqué.

Maxime Fortier – Ailier Droit – 5’10/176 lbs – Halifax (LHJMQ) – 17 ans, 10 mois, 1 jour

ATTRIBUTS : Un joueur grandement sous-évalué, Fortier s’améliore quotidiennement sans recevoir beaucoup d’attention. Féroce compétiteur au cœur de lion, il est toujours actif et à la recherche d’une chance de marquer ou d’une opportunité de soutirer la rondelle à un adversaire. Côté gabarit, son poids semble être la seule inquiétude qui vaille la peine d’être mentionnée puisque tout indique que Fortier terminé de grandir. Génère une vitesse explosive pour partir en échappée ou lorsqu’il attaque hors l’aile sous pression. Bien qu’il ne soit pas un manieur de bâton particulièrement doué, il est malgré tout un monstre en possession de rondelle et arrive bizarrement à effectuer des feintes de haut niveau et à traîner la rondelle pour la ramener vers et décocher son tir vif qu’il convertit en buts davantage en raison de sa rapidité à dégainer que de sa précision.

À nouveau, un gros merci à Simon et Anthony!

Ne ratez pas les révisions à suivre en milieu et fin de saison!

En rafale

– L’importance de Plekanec pour le CH :

– Le CH n’est plus l’équipe que d’un gardien : LIEN

Je m’avoue très surpris. Lorsque Therrien mentionnait qu’il comptait modifier son style et mettre l’emphase sur la possession de rondelle, j’ai failli m’étouffer avec mon t-bone (quoique c’est peut-être l’os qui est passé de travers… m’enfin). Il allait devoir me laisser mettre le doigt dans ses plaies pour que j’aie la foi (Jean 20; 27). Eh bien si la tendance se maintient, j’aurai à faire mon mea culpa et retirer ce que j’ai affirmé concernant son congédiement souhaitable possible.

– Le trio de Plekanec est tout simplement dominant jusqu’à maintenant :

– Parlant de Plekanec, il aimerait bien terminer sa carrière ici :

https://twitter.com/chile_pepper/status/655838787663040512

Est-ce réciproque? #PasDeNTC #ActifVieillissant #ColRoulé

– L’arrêt du jour, réalisé par…Andy Greene! #Wow

Définitivement l’arrêt du match, puisqu’il a permis aux Devils de défaire les Rangers en prolongation:

Il faut croire qu’il en était fier, puisqu’il est allé chercher la rondelle au banc des pénalités!

– Alain Vigneault n’était pas heureux du résultat final… :

… contrairement à Cory Schneider, qui signait sa première victoire de la saison:

– Dylan Larkin connaît tout un début de carrière, avec au moins un point lors de ses cinq premières rencontres, avec un total de deux buts et quatre passes, lui qui est devenu la première recrue de l’histoire des Wings à obtenir des points dans chacun de ses quatre premiers matchs dans la LNH : LIEN #PlusQueStevieY! #PlusQueDelvecchio! #PlusQueGordieHowe! #GORDIE!

– L’histoire d’amour entre Mme Béliveau et P.K. se poursuit :

https://twitter.com/NicolasPoulin/status/655835815633772545

#GetARoom

– J’ai comme l’impression que le Tarasenk-Show va avoir plusieurs épisodes :

– On risque de voir un autre show d’ici la fin de cette partie après que Jacob Trouba ait assommé Troy Brouwer… sans être puni! #WTF

MISE À JOUR: … et voici l’autre show en question:

Un freak show que les Blues ont finalement remporté: #2ButsPourTarasenko

– On a pu constater, à la lecture des derniers articles, que plusieurs espoirs ont des liens familiaux avec d’anciens joueurs de la LNH :

Dire que j’ai grandi en regardant jouer leurs pères… #FeelingOld

– À voir : L’excellent blogue de Brock Otten, un dépisteur qui se concentre majoritairement sur la OHL :

 

Hockeyment vôtre,

Serge Côté

PLUS DE NOUVELLES