Le Canadien a modifié son approche lors des entrevues au combine

Marc Bergevin met son poing sur la table depuis son arrivée à Montréal, en faisant de l’attitude le fondement principal de ses Canadiens. Puisqu’on bâtit par le repêchage, le CH doit s’assurer de sélectionner des joueurs qui détestent perdre.

Le problème, c’est que détester perdre est un concept plus abstrait que tirer une rondelle, effectuer une mise en échec, ou patiner en ligne droite…

Surtout en sachant que les jeunes hommes sélectionnés au repêchage ont généralement entre 17 et 19 ans, période au cours de laquelle un être humain subit plusieurs changements d’ordre psychologique. Pour trouver des joueurs qui cadrent bien dans son credo, le Canadien se doit donc d’être créatif dans son dépistage…

Mission accomplie. Trevor Timmins explique que les méthodes du CH dans son suivi des espoirs ont évolué au fil des années.

Cette année, le Canadien a impliqué le psychologue David Scott de l’Université du Nouveau-Brunswick dans son processus. Au cours de la saison, des espoirs ont été soumis à des tests comportementaux réalisés par Scott. Les résultats en émanant étaient alors comparés aux entrevues réalisées au combine par le psychologue.

Le Canadien tente également de voir si certaines tendances décortiquées dans les tests comportementaux, telles que le manque de confiance, peuvent être visibles dans la tenue d’un joueur sur la patinoire.

Trevor Timmins a également avoué qu’il surveillait l’usage des jeux vidéo dans les questionnaires soumis aux espoirs. Lorsqu’un espoir indique que jouer aux jeux vidéo est l’un de ses passetemps favoris à l’extérieur du hockey, cela peut affecter son niveau de fatigue et sa capacité à récupérer. Un cas qui nous rappelle un certain espoir de premier plan, dont le développement est compromis par une dépendance aux jeux vidéo…

Quoique ces initiatives sont bien intéressantes, elles ne compenseront jamais l’évaluation des performances d’un joueur sur la patinoire : chose que sait très bien Trevor Timmins. Au final, le CH recrutera le meilleur joueur de hockey, point à la ligne.

En Rafale

– Max Pacioretty serait-il trop vieux pour les Sabres? Si ce n’est pas le cas, le capitaine pourrait servir de monnaie d’échange dans une transaction incluant Ryan O’Reilly.

– C’est une entente à long terme ou une transaction qui attend Oliver Ekman-Larsson.

– Ayoye…

https://twitter.com/CanadiensMTL/status/1003728093498916864

– Génial!

PLUS DE NOUVELLES