Les jeux vidéo sont en train de ruiner son futur

Les jeux vidéo, c’est bien cool, mais… combien de fois entendons-nous cela de nos jours : « Dans mon temps, on jouait dehors et on ne passait pas la journée en dedans à jouer sur des consoles! »

En bon québécois, on appelle cela des « gamers ». Des passionnés de jeux vidéo qui jouent en ligne pendant des heures et des heures, sans s’apercevoir que la vie tourne autour d’eux. Je parle ici des excessifs. Des excessifs de cette game, il y en a même parmi les sportifs. Je sais que Phillippe Aumont, qui est désormais dans l’organisation des Tigers de Detroit, est un grand passionné des jeux vidéo. Puis, je sais depuis aujourd’hui qu’un ancien premier choix de la LNH est en train de briser sa carrière à cause de ça.

Lors du podcast 31 Thoughts, Jeff Marek, celui qui coanime avec Elliote Friedman, a glissé quelque chose d’intéressant à ce sujet. Il n’a pas mentionné le nom du joueur en question, mais cette dépendance aux jeux vidéo pourrait empêcher un excellent joueur junior d’accéder à la Ligue nationale. S’il ne change pas les choses, il risque d’être tassé par l’organisation qui l’a sélectionné. Le joueur joue jusqu’aux petits matins et il se présente à l’amphithéâtre plus d’énergie, selon son entraîneur.

On parle ici d’un choix récent de premier tour au sein d’une équipe « influente » de la LNH. Si au sein de la MLB on empêche les joueurs de jouer au golf, les jeux vidéo devraient également être interdits la journée des matchs, ou pendant la saison en entier. Cette information date de six mois ou un an, mais ça demeure une histoire terrible d’un jeune homme talentueux qui est en train de briser sa carrière comme hockeyeur.

On peut gamer, mais il faut savoir doser!

En rafale

– Joël Bouchard devrait donc amener ses adjoints avec lui derrière le banc du Rocket.

– Big Buff est certes l’homme le plus fort de la LNH. Qui a encore des doutes là-dessus?

https://twitter.com/CarolineLamarre/status/996951412771901440

Il est incroyable!

– Les quarts de finale s’entament aujourd’hui.

– Toujours important de tester son bâton avant un match.

– Les athlètes comme Marc-André Fleury, il y en a peu… Un homme TRÈS généreux de son temps et qui affiche toujours son large sourire.

PLUS DE NOUVELLES