Le « bougonnage » de Pacioretty a fait jaser, suite à la victoire éclatante de samedi dernier

Si tout le monde était heureux, dans le vestiaire, lorsque le Canadien a écrasé les Red Wings samedi dernier, il y avait toutefois une exception à la règle : le capitaine, Max Pacioretty.

Visiblement frustré par sa maigre contribution à ce festival offensif où tout le monde a semblé ajouter son grain de sel, le #67 était absent du vestiaire après le match.

Toutefois, cette attitude qui pourrait à première vue être qualifiée de bougonneuse révèle un autre côté de la personnalité de l’Américain, soit le souci de ses performances.

Pacioretty se préoccupe beaucoup de sa production et lorsqu’une situation comme celle-ci arrive, c’est certain qu’il sera affecté, comme l’a rapporté Richard Labbé sur les ondes de Radio X.

«On a trouvé ça bizarre qu’il ne soit pas là… au risque de me répéter, oui il est bougonneux, c’est vrai, mais il est aussi très soucieux de ses performances, je suis sur que lui, ben il est ben content que l’équipe ait gagné samedi soir, mais dans son fort intérieur il se dit, ouin, tout le monde a compté sauf moi…c’est quelqu’un qui est bien difficile aussi envers lui-même, c’est peut-être un mélange de tout ça là…de ne pas avoir participé au pointage, dans un match de 10 buts, ça, c’est sur que ça l’a affecté un petit peu là…»

Il demeure humain et une telle réaction doit être acceptée dans n’importe quel domaine de la vie. Je ne crois pas que c’est un argument qui puisse servir à dénigrer ses qualités de leader.

L’attaquant du Canadien vit présentement une période d’adaptation assez importante causée par le départ d’Alexander Radulov, alors qu’il doit changer sa stratégie en zone offensive.

Il souhaiterait ajouter quelques nouveaux outils à son arsenal afin d’être plus efficace dans certaines situations où il a historiquement eu de la difficulté. Veux, veux pas, cette adaptation prend une certaine attention et il est normal que le #67 ne soit pas autant dans son assiette.

Le American Sniper a inscrit 8 buts en 29 matchs cette saison, alors qu’il est en route vers sa plus maigre récolte de buts depuis 2010-2011, alors qu’on lui projette un total de 20 buts.

En Rafale

– Alex Anthopoulos s’est aussi mêlé du dossier.

– Alex Tanguay a aussi été très critique…

– La pratique du Canadien est annulée.

Ouuuh.

– Ça va bien, à Los Angeles.

PLUS DE NOUVELLES