La saison de Price compromise? | Quelles options pour Bergevin? | Les joueurs de la LNAH s’impliquent

Le CH n’ayant remporté qu’un seul de ses 10 derniers matchs, les partisans comme les joueurs et entraîneurs attendent avec impatience le retour au jeu de Carey Price. Heureusement, si on se fie aux prognostics, cela devrait se faire d’ici deux à trois semaines.

Seulement, paraîtrait qu’il n’y a rien de moins certain.

Un lecteur m’a confié aujourd’hui que Price aurait probablement une plus longue convalescence que prévu. Un de ses amis proches aurait même parlé au gardien du Canadien et de l’aveu même de Price, il ne serait pas près d’un retour.

Voici le vrai topo. Le Ch et Price ne sont pas 100% sûr du verdict. Disons 50-50. Et en attendant, ça paralyse Bergevin. De ce que j’en sais, tant Price que l’équipe ne peuvent que spéculer sur la durée de l’absence du gardien à ce stade-ci

Bien que cet « ami » n’ait aucune raison d’inventer ça, les infos venant de « l’ami d’un ami » sont toujours à prendre avec un grain de sel. Cela demeure néanmoins intrigant et plutôt inquiétant. S’il fallait que cette info s’avère exacte et Price rate, disons, un mois supplémentaire ou, pire, le reste de la saison…

Dustin Tokarski et Mike Condon devraient logiquement tenter de se surpasser dans le but de s’emparer définitivement du poste d’auxiliaire à Price lorsque ce dernier sera de retour. Malheureusement, il n’en est rien, bien au contraire: après des débuts assez prometteurs pour que certains le considèrent même comme un candidat au Calder, Condon s’est effondré, forçant ainsi Michel Therrien à employer Tokarski. Ce dernier n’a guère fait mieux, démontrant à nouveau qu’on l’a surévalué en se basant sur une seule série éliminatoire, série qu’il a malgré tout perdue, on le rappelle.

S’il s’agit là de l’avenue qu’emprunterait Bergevin SI l’absence de Price se prolongeait, quelles seraient alors les cibles potentielles pour le DG du CH?

Anton Khudobin, Ducks
Bergevin aurait eu beau jeu de le réclamer au ballotage la semaine dernière et ne l’a pas fait. Est-ce parce qu’il s’est dit que le cap hit de 2,25 millions du Russe s’avérerait une nuisance advenant un retour de Price à la date prévue? Quoiqu’il en soit, il serait sans aucun doute d’ici la fin de la saison une meilleure option que ce qu’a Michel Therrien sous la main présentement et les Ducks exigeraient peu en retour.

Michal Neuvirth, Flyers
Les Flyers n’étant pas considérés comme une formation aspirante aux séries (à moins d’une énorme surprise), ils pourraient chercher à échanger l’un de leurs deux gardiens, Neuvirth et Steve Mason. Les deux sont sous contrat jusqu’à l’été 2017 mais le cap hit et les statistiques du premier sont beaucoup plus attrayants pour les autres équipes. Lui et Price formeraient la saison prochaine un duo incroyable qui permettrait de transiger Condon et laisser Fucale se développer une saison supplémentaire à St.John’s.

Jonas Hiller, Flames
Avec le mois de décembre qu’il a connu, Karri Ramo s’est emparé du poste de gardien partant chez les Flames, pendant que Hiller, lui, a continué de connaître des ennuis. Les deux gardiens seront joueurs autonomes sans restriction en juillet et il serait très surprenant que Brad Treliving cherche à garder le Suisse. Il serait donc sans doute tenté de l’échanger d’ici la date limite, ne serait-ce que pour se débarrasser du reste de son salaire de 4,5 millions, et rappeler Kevin Poulin ou Joni Ortio pour seconder Ramo. Pour Bergevin, c’est un risque qui pourrait valoir la chandelle si un changement de décor relançait Hiller, était encore un excellent gardien le printemps dernier et a peut-être seulement besoin de retrouver ses repères.

Jonathan Bernier, Maple Leafs
Comme Hiller, le gardien des Leafs a perdu tous ses moyens cette saison, allant même jusqu’à être rétrogradé aux Marlies pour deux semaines, et un changement d’air l’aiderait sans doute à se retrouver. Il est par contre sous contrat pour une autre saison après celle-ci à un salaire de 4,15 millions, donc à moins que les Leafs ne retiennent une très grande partie de son salaire, Bergevin n’aura aucun intérêt.

Cam Ward, Hurricanes
À sa dernière année de contrat, le Hurricane de longue date semble destiné à changer d’adresse en 2016, les rumeurs d’échange se faisant nombreuses à son sujet. Ses statistiques de 2,56 et ,900 sont nettement insuffisantes par rapport à son cap hit de 6,3 millions (duquel Ron Francis devra prendre une bonne bouchée) mais la situation du CH est à ce point désespérée que je me dis que même Pat Jablonski ne pourrait faire pire.

L’autre option de Marc Bergevin est de continuer de se fier sur ses gardiens actuels en priant le p’tit Jésus que Price soit prêt pour les séries. Ou encore, comme me le disait mon lecteur, « Soit Price est prêt, et ils visent la Coupe, soit c’est see you next year« .

Cette possibilité a de quoi rendre tous les fans du CH un brin moins joyeux en ce temps des Fêtes tourmenté pour leur équipe.

Simmonds: les rumeurs ne tiennent pas debout
Selon Matt Drake, de EOTP, les rumeurs envoyant Wayne Simmonds à Montréal ne tiennent pas debout:

Drake n’a pas tort. Oui, Simmonds est en plein le type de joueur dont a besoin le CH: un ailier droit costaud qui fonce au filet et peut marquer environ 25 buts par saison qui en plus s’avérerait l’un des seuls joueurs du CH capables de défendre leurs coéquipiers:

 On voit difficilement, par contre, ce que Bergevin a à offrir pouvant combler un besoin chez les Flyers. À moins bien sûr d’offrir Galchenyuk, comme le ferait « sans hésiter », semble-t-il, François Gagnon:

 

Personne ne penserait à échanger Galchenyuk si Therrien réglait ses différends avec lui ou, mieux, était congédié et remplacé par, disons, André Tourigny

D’ailleurs, selon Guy Carbonneau, la façon de jouer actuelle du CH lui rappelle celle que sa formation employait peu avant son propre congédiement: LIEN

Les étoiles semblent de plus en plus alignées, non?

En rafale
– Carey Price, le MVP et grand leader du CH en 2015: LIEN

Espérons qu’il le sera également le plus tôt possible en 2016…

– Pour une ambiance plus chaleureuse en cette veille de Noël, le Flambeau du CH :

– Comme le mentionnait mon érudit jeune collègue Nicolas Cloutier plus tôt aujourd’hui, Michel Therrien se doit de régler ses problèmes avec Galchenyuk et commencer à lui donner plus de temps de glace : LIEN

– Peter Chiarelli n’échangera ni Eberle, ni Nugent-Hopkins, à moins d’obtenir quelque chose de significatif en retour :

– Ces mêmes Oilers peuvent se réjouir des prestations de plusieurs de leurs espoirs depuis le début de la saison : LIEN

– Nicklas Backstrom est-il du même moule que Patrice Bergeron? LIEN

Perso, je prends Backstrom et son sublime talent offensif avant Bergeron, dix fois sur dix.

– Pour les amateurs de pugilat (oui, il y en a encore beaucoup), Guillaume Bouchard, administrateur de la populaire page Facebook LNAH vidéos, a concocté ceci:

– Il n’y a pas que P.K. qui aime faire des heureux; les joueurs de la LNAH aussi! LIEN

– Statistique intéressante concernant les puissants Stars et surprenants Bruins :

– Malgré leurs nombreux tirs, les insuccès des Bruins en avantage numérique commencent à agacer Torey Krug : LIEN

– Après l’aperçu de la ligne bleue canadienne aux WJC, en voici un de l’unité offensive :

EOTP nous offrent eux aussi leur aperçu de Team Canada Junior : LIEN

– Les Coyotes seraient sur le point d’amorcer des pourparlers avec Mikkel Boedker au sujet d’un nouveau contrat : LIEN

– DraftBuzz recherche des gens intéressés à regarder des matchs des WJC et fournir des rapports. Si ça vous intéresse, ou pour plus d’info, contactez-les: LIEN

– Bob Murray y va d’une déclaration assassine envers ses joueurs :

– Les joueurs des 3L de Rivière-du-Loup tiennent eux aussi à nous souhaiter un très Joyeux Noël :

– Je vous laisse sur cette époustouflante version a capella de « Carol of the Bells », par le groupe Pentatonix. Joyeux Noël à tous, sans exception.

 

Hockeyment vôtre,

Serge Côté

PLUS DE NOUVELLES