Voynov pourrait avoir de la difficulté à imiter Kovalchuk

Slava Voynov est rentré chez lui, en Russie, à la suite d’allégations contre lui alors qu’il évoluait pour les Kings de Los Angeles. Au mois d’octobre de 2014, la LNH l’a suspendu indéfiniment pour violence conjugale. Sa femme l’a accusé de l’avoir étranglé et de l’avoir poussé dans la télévision. Il s’en est toutefois bien sorti, lui qui s’est contenté de 90 jours de prison, de trois ans de probation et de quelques heures de travaux communautaires.

Bref, on connaît ce petit brin d’histoire et au bout du compte, après 190 joutes et 81 points dans le grand show, il est retourné dans son pays natal afin d’évoluer pour les king de la KHL, le SKA de St.Petersbourg, la même franchise où évoluait son chum Kovalchuk.

Les deux hommes le signalent depuis longtemps : ils souhaitent revenir au sein de la LNH en vue de la campagne prochaine. Pour Kovalchuk, ce sera facile, il ne reste qu’un accord à décrocher avec une formation. Par contre, pour monsieur Voynov, ce sera pas mal plus complexe. Après trois ans au sein de la KHL, Voynov a fait part de ses intentions de revenir dans la LNH.

Mais pour revenir, Bill Daly l’a répété : il devra régler tous ses problèmes légaux. Ces problèmes-là doivent être réglés avec l’État de la Californie et non la Ligue nationale. Un problème de « déportation » volontaire du joueur.

Je sais que ses représentants veulent bien interpréter les conditions permettant son retour dans la ligue. Selon ce que je comprends, il y a quelques obstacles légaux devant être franchis – Daly

Après cette lecture, c’est à se demander si Slava Voynov reviendra réellement un jour évoluer au sein de la meilleure ligue au monde…

PLUS DE NOUVELLES